RSS

USA : le doute persiste sur la nationalité de Barack Obama

29 Juil

Source: Linternationalmagazine

ObamaMalgré le fait que plusieurs actions en justice visant à contester la nationalité d’Obama ont été rejetées, un commandant de l’armée de terre américaine a fait la une des journaux en affirmant qu’il ne voulait pas être envoyé en Afghanistan parce que le commandant en chef des forces armées américaines n’est pas, selon lui, un citoyen américain.

Un groupe de théoriciens appelé les « birthers » agace la Maison blanche en persistant à affirmer que Barack Obama n’est pas né aux Etats-Unis, n’est pas véritablement un citoyen américain et ne peut donc assumer la présidence des Etats-Unis.

De fait, le porte-parole de la Maison blanche, Robert Gibbs, ne cache plus son exaspération : « Mais j’ai une info pour eux et pour eux tous : le président est bien né à Honolulu, à Hawaï, le 50e Etat du plus grand pays à la surface de la Terre. Il en est bien citoyen ».

Ce groupe assure que le premier président afro-américain des Etats-Unis est né au Kenya, comme son père, et non pas à Hawaï. Cette théorie est apparue pour la première fois durant la campagne pour l’élection présidentielle de novembre 2008 mais elle reçoit plus d’attention dans certains médias américains cet été, période traditionnellement creuse en matière d’informations, pendant laquelle nombre d’Américains sont en vacances.

Une absurdité fictionnelle

« Voici un an et demi, j’avais demandé à ce que son acte de naissance soit diffusé sur internet (…) », a rappelé Gibbs. Une copie scannée numériquement de l’acte de naissance délivré par l’état-civil de Hawaï montre qu’Obama est né à Honolulu le 4 août 1961 à 19h24 locales. Le groupement non partisan FactCheck.org, qui dépend de l’Université de Pennsylvanie, a examiné l’original de l’acte de naissance d’Obama afin de mettre une bonne fois pour toutes fin à la polémique.

FactCheck.org fait aussi remarquer que la mère américaine d’Obama et son père kenyan avaient publié dans un journal de Honolulu une annonce, le 13 août 1961, pour faire part de la naissance de leur fils Barack. Pour Gibbs, qui avait déjà tourné en ridicule les « birthers » par le passé, leurs affirmations sont « fabriquées de toutes pièces, elles sont une absurdité fictionnelle ».

Malgré les preuves manifestement indiscutables, les animateurs de talk-shows de certaines stations de radio orientées à droite continuent d’évoquer l’hypothèse d’un faux acte de naissance qui viserait à dissimuler le fait qu’Obama est né à l’étranger. « Il existe 10.000 sujets de discussion plus importants pour les gens de ce pays, plutôt que de se demander si oui ou non le président est un citoyen (américain) » a encore fait savoir Gibbs

Publicités
 
2 Commentaires

Publié par le 29 juillet 2009 dans Uncategorized

 

2 réponses à “USA : le doute persiste sur la nationalité de Barack Obama

  1. Lorraine

    30 juillet 2009 at 1:18

    Il n’y a qu’un mot pour ces individus qui contestent la nationalité: idiots

     
  2. Prince Mdivani

    28 août 2009 at 10:57

    Il y a une différence notable entre le certificat et la certification de naissance. BHO a publié la certification qui est moins complète. Pourquoi refuse-t-il de publier le certificat, complet, qui mettrait un terme à ces « rumeurs infondées »?

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :