RSS

Archives Mensuelles: août 2009

Congo-Kinshasa: Conflit à la frontière commune – Grand Kasaï : l'étincelle précède l'incendie

Par Ben Clet Kankonde Dambu

Kinshasa — La paix à la frontière commune des deux Kasaï est cycliquement secouée par des affrontements meurtriers. Les frères luba sont-ils manipulés ? L’Etat se doit d’élaguer les causes de ces rivalités intercommunautaires.

De violents affrontements opposent régulièrement les populations congolaises situées de part et d’autre de la frontière administrative séparant la province du Kasaï Occidental de celle du Kasaï Oriental.

Le bilan de la dernière bagarre fait état des dizaines de blessés, de quelques morts dans les deux camps, des maisons incendiées, du bétail emporté, des champs saccagés. Read the rest of this entry »

 
Poster un commentaire

Publié par le 30 août 2009 dans Uncategorized

 

Fin des opérations de révision du fichier électoral : le monnayage des jetons reprend dans les centres d’inscription

Par Patou Kanzi

CEI-logoAnnoncées officiellement clôturées, les opérations de révision du fichier électoral se poursuivent dans les centres d’inscriptions, CI, de la Commission électorale indépendante.

En effet, la Cei a décidé que les CI distribuent des jetons aux personnes présentes dans ces centres afin qu’ils soient servis. Toutefois, malgré la traduction en justice par la Cei, des agents commis à cet effet dans l’un de ses centres à cause de monnayage, cette pratique n’a pas encore totalement disparue. Read the rest of this entry »

 
Poster un commentaire

Publié par le 30 août 2009 dans Uncategorized

 

"Discours de THOMAS SANKARA a ADDIS ADEBA"

 
1 commentaire

Publié par le 27 août 2009 dans Uncategorized

 

RDC:Les élections au Congo (RD). Pourquoi attendre 2011 ?

Par J.-P.Mbelu

De plus en plus, sur Internet comme dans les médias du pays, les compatriotes parlent des élections de 2011. Elles viendraient après les élections locales de 2006 reportées en 2010. Elles seraient financées par « les bailleurs de fonds » habituels. L’Etat-manqué Congolais y apporterait sa côte part. Sur Internet, l’un ou l’autre futur candidat part déjà gagnant contre le pouvoir actuel et la RD Congo de 2012 pourrait être un petit paradis grâce à l’alternance du pouvoir assurée par « les candidats du changement ». Nos populations flouées en 2006 seraient déjà prêtes à châtier ceux et celles qui, après cette année, n’ont pas pu honorer leurs promesses.

Dans ces échanges, certaines questions sont très peu abordées. A quoi servent les élections ? Qui gagne aux élections dans les pays du Sud ? Pourquoi la légitimité issue des élections de 2006 traîne-t-elle à répondre aux questions de la banalité quotidienne des Congolais : l’eau, le courant, la santé, l’emploi, l’éducation et l’habitat, la protection de l’environnement, les infrastructures routières ? Read the rest of this entry »

 
Poster un commentaire

Publié par le 22 août 2009 dans Uncategorized

 

Panique à l’Université de Kinshasa !Trois années académiques déclarées blanches

Par Le Potentiel

Sur décision du ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire, trois années académiques – de 2005 à 2008 – sont déclarées blanches. Victimes désignées : trois promotions des récipiendaires du diplôme délivré par la Faculté de médecine de l’Université de Kinshasa. Le ministre remet opportunément sur le tapis l’épineuse question de la qualité des enseignements et des conditions de travail sur les campus. Sa décision, elle, irrite professeurs, lauréats et parents. Au gouvernement de trancher dans l’équité.

Coup de massue. C’est celui que vient d’infliger le ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire (ESU), Mashako Mamba, à la Faculté de médecine de l’Université de Kinshasa (Unikin) en décrétant « années académiques blanches », à la surprise générale, les promotions 2005-2006, 2006-2007 et 2007-2008. Read the rest of this entry »

 
1 commentaire

Publié par le 22 août 2009 dans Uncategorized

 

Raoul Nsolwa Muke, «A l’UDPS, il n’y a pas d’aile. Nous n’avons qu’une seule UDPS. Celle qui a organisé le congrès. »

L’UDPS tient à tout prix à remporter les élections à tous les niveaux en 2010 et 2011. C’est le secrétaire national à la jeunesse, sports et loisirs, Raoul Nsolwa Muke, qui le confie à «CongoNews». Et qui invite les jeunes kinois de l’UDPS à se rendre nombreux dimanche 30 août 2009 à 14 heures précises à la permanence provisoire du parti, sise Malula, n°20, à Righini.

Objet de cette rencontre politique, peaufiner ensemble des stratégies en vue des échéances électorales, déclare Nsolwa. Et d’ajouter que pour la conquête du pouvoir, la jeunesse de l’UDPS s’engage avec une détermination sans précèdent, 24h/24, pour donner la victoire au parti et son président national, Etienne Tshisekedi… Interview. Read the rest of this entry »

 
Poster un commentaire

Publié par le 22 août 2009 dans Uncategorized

 

Interview de Colette Braeckman:« Si les Congolais n’avaient pas résisté, le Congo aurait déjà été démembré depuis longtemps »

Par Tony Busselen

Début août: rencontre entre les présidents Kabila (Congo) et Kagame (Rwanda). Tous deux dirigent des pays qui, depuis des années, sont sur le pied de guerre. D’importants événements au Congo passent toutefois presque inaperçus ici, en Belgique. Tentons de mieux comprendre avec la principale journaliste belge spécialiste du Congo.

collette-Braekman

colette-Braekman

Spécialiste du Congo, Colette Braeckman, s’est parfois heurtée à la diplomatie belge. Journaliste engagée, elle cherche à faire connaître la réalité congolaise. (Photo Le Soir)

Depuis de nombreuses années, Colette Braeckman suit de très près la situation au Congo pour le quotidien Le Soir. Elle écrit également dans des publications comme Le Monde Diplomatique. Colette est une journaliste engagée. L’an dernier, quand l’ancien ministre des Affaires étrangères Karel De Gucht s’est dirigé vers une rupture diplomatique avec le Congo, il s’est heurté à la journaliste du Soir. À deux reprises, il a estimé nécessaire de devoir réagir à ses articles par des billets d’humeur. Plus tôt, il avait déjà déclaré qu’elle ne pourrait plus jamais l’accompagner lors de ses voyages à l’étranger. Cela n’a guère fait impression. C’est une dame très aimable mais bien décidée que je rencontre et, manifestement, elle a choisi le camp du peuple congolais.

Quand on lit la presse belge (en dehors du Soir), on a l’impression que le Congo est un pays où se passent depuis de longues années des événements horribles et, surtout, où tout reste bloqué. Votre dernier livre a pourtant comme titre « Vers la deuxième indépendance » ? D’où vient votre optimisme ?

Colette Braeckman. Il découle de la réalité. Je voyage plusieurs fois par an au Congo et je vois les choses que l’on y construit. Read the rest of this entry »

 
Poster un commentaire

Publié par le 20 août 2009 dans Uncategorized