RSS

UDPS:Lettre ouverte à François-Xavier Kalubi et Alexis Mutanda

01 Août

Par De Tshiondo

Messieurs Kalubi et Mutanda,

UDPS-LOGO5Je me fais le devoir au jour d’aujourd’hui de vous adresser cette lettre ouverte que je n’ai pas fermée à vos zélateurs et affidés, non pas en citoyen congolais auquel je ne me reconnais pas à cause de l’ inconscience devenue mode de vie, non pas en kasaien-luba dont vous faites la honte actuellement en faisant dire à certains dans tous leurs préjugés que le ver se trouvant dans le fruit a pour nom « muluba », encore moins en tant que membre de l’UDPS car entre leur comportement et ma conscience et mon éducation politiques il y a un fossé que je ne puis franchir. Mais, en tant qu’homme soucieux du devenir de tout un peuple en danger de disparition, en tant que personne humaine témoin et victime de la cruauté des vampires qui se sont succédés à la tête du Congo à démocratiser, de léopold II à kanambe kabila, en passant par kasavubu, mobutu et laurent désiré kabila.

Vous Kalubi et Mutanda, ces congolais, victimes de leurs propres turpitudes sont entrain de se rendre compte (mieux vaut tard que jamais) que tous ces vampires ont abusé de leur confiance et se sont servis de leur inconscience, ignorance et misère pour satisfaire leurs ambitions personnelles en lieu et place de celles du Congo. Aujourd’hui plus qu’hier, ils sont entrain de crier au secours, ils ont besoin d’aide et, cette aide dont ils ont besoin, c’est se sentir sécurisés, motivés, mobilisés par un parti politique dont les actions sur terrain portent espoir, font confiance et prouvent qu’il peut être une vraie et réelle alternative à cette honte à la tête du pays.

Messieurs Kalubi, Mutanda et tous vos zélateurs, laissez-moi vous dire qu’en lisant l’histoire politique du Congo, il n’y a que l’UDPS qui a forcé sa naissance dans un environnement qui lui était hostile.Et comme si cela ne suffisait pas,il s’est encore battu pour la naissance de ses petits frères (avènement du multipartisme), c’est encore lui qui a fait comprendre aux congolais que la dictature n’est pas une fatalité et qu’on peut si détermination il y a, la combattre sans arme. Cette histoire du Congo nous apprend également qu’il n’y a jamais eu un congolais qui s’est battu à mains nues contre les dictateurs congolais armés jusqu’aux dents comme cet homme de Tshisekedi. Pas même ceux-là à qui on a octroyé le titre de héros sans en avoir le mérite (mon voisin de gauche vient de me dire que la honte nationale veut faire de gizenga un héros national…je ne sais s’il faut rire ou pleurer), encore moins ses compagnons de lutte qui, d’ailleurs à un certain moment avaient regagné le MPR le laissant tout seul, et Mobutu très confiant en sa puissance a fini par se convaincre qu’il faut qu’on soit fou pour lui résister. Messieurs Kalubi et Mutanda, cet homme de Tshisekedi, cette espèce rare, ce brave, ce digne fils du Congo, a sacrifié toute sa vie pour le bien de tous les congolais comme personne ne l’a fait. Poussé par les forces inconnues de l’histoire et du destin personnel, cet homme et l’occasion se sont donné rendez-vous au Congo et nous devons en être fiers et reconnaissants. C’est maintenant et tout de suite que cet homme de Tshisekedi et l’UDPS doivent accéder au pouvoir pour concrétiser leur rêve. Le peuple sud-africain l’a si bien fait avec son Mandela.

Pour que ce rêve, notre rêve devienne une réalité, vous Kalubi, Mutanda et tous vos zélateurs êtes condamnés à vous entendre, à marcher ensemble, à vous unir, à être UN. Cela ne peut être possible que si vous avez conscience du rôle que vous jouez, celui du serviteur du peuple. Kalubi, Mutanda, approchez-vous, faites un pas l’un envers l’autre, non pour chercher à savoir qui a fait quoi, mais pour vous dire : « enterrons nos haches de guerre, nos animosités, nos calomnies, diffamations, injures et toutes sortes de mauvaises choses qui ont creusé un fossé entre nous et lançons la Machine-Udps pour un assaut final».Accepter d’embrasser son ennemi ne signifie pas de la lâcheté, au contraire, c’est un signe de courage, définit par quelqu’un comme étant : « l’élégance en face de l’infortune».Un autre a dit : « les grandes crises produisent les grands hommes et les grands actes de courage».Jugez vous-même et vous trouverez que ce sont les actes que vous posez maintenant qui constituent un signe de lâcheté. Il n’y a que des lâches, des incapables, des gens convaincus de leur impopularité qui soient capables des tels actes. Ainsi je vous invite vous Kalubi, Mutanda et tous vos zélateurs à l’élégance et à devenir des grands hommes pour le bien de tous, pour votre propre bien aussi et, pour l’intérêt général de ce peuple qui ne sait plus devant quel saint se vouer.

Vous Kalubi et Mutanda il faut que je vous dise qu’à travers vos déclarations, il est très difficile de croire à votre innocence. Tout indique que vous avez pour mission, la disparition de l’UDPS et de son PN et, d’ailleurs vous vous accusez mutuellement là dessus:

–Vous Kalubi, vous dites à Mutanda : « vous vous êtes entendu avec vos amis du pouvoir pour nous empêcher de tenir le congrès au jardin botanique»,

— Et vous Mutanda, vous rétorquez : « c’est avec l’argent du pouvoir que vous avez organisé votre faux congrès». Qui dit mieux !

Comme si tout cela ne suffisait pas, vous Mutanda, un certain 26 mai, vous avez osé prononcer cette phrase anachronique : « ce n’est pas la 1ère fois que l’UDPS fait face à une fronde interne, Joseph Ngalula, et d’autres étaient partis faisant croire à l’opinion que le parti allait disparaître. Pourtant l’UDPS avait conservé son dynamisme».Soyons raisonnables monsieur, mais vous vous trompez et d’époque et d’événement. Les Ngalula ont quitté l’UDPS avant les années 90, où l’UDPS était encore dans la clandestinité et ne détenait pas les listes des adhérents pour arriver à estimer le nombre de ses membres. Et pendant cette période, l’UDPS avait à sa tête un directoire et non un président. Savez-vous combien de gens ont déjà quitté le parti ? Aujourd’hui, avec le multipartisme, l’UDPS se partage l’électorat avec beaucoup de partis dont la majorité recrute à coup d’argent, par des mensonges et dans leurs villages. C’est irresponsable, ou vous êtes un personnage du passé ou vous êtes dépassé ou vous jouez le jeu du pouvoir afin d’éloigner davantage Kalubi et tous ceux qui lui lèchent le…je voulais dire les bottes !

Et vous Kalubi, à travers vos zélateurs vous avez prononcé cette idiote et maligne phrase : « le PN en tant que juriste ne peut qu’endosser et rendre publique les résolutions du congrès qui lui sont opposables, c’est là qu’on saura s’il est encore avec le peuple ou non».Mais monsieur, vous vous trompez de personne avec vos puérils attrape-nigauds. Demandez à Ban Kin-Moon, Koffi Annan, Tabu Mbeki, Manuel Barroso, Ayelo Perez, Melina Wells, William Swing, Alpha Konaré, Jean-Marie Guéhenno , Louis Michel, Abdoulay Wade, Sassou Nguesso, Mobutu et Laurent Kabila…ils vous diront quelle espèce d’homme il est ce monsieur ! La commission préparatoire du congrès étant déjà dissoute, c’est bien clair que le congrès ne pouvait plus se tenir sans une nouvelle disposition. Même si vous dites que l’acte portant dissolution de la commission a été un faux. La suite des événements nous montre qu’il n’en était pas ainsi, sinon le PN devrait rendre public les résolutions adoptées par 888 congressistes. Même si le congrès avait réuni 60 millions de personnes, ses résolutions seraient toujours frappées du sceau de nullité. Sur ce, je vous renvoi au cours de logique que vous semblez déjà oublier : « quand les prémices sont fausses, la conclusion l’est aussi».

Toujours fidèles aux puérils attrape-nigauds,vous nous avez parléde la présence remarquée des membres du collège des fondateurs au congrès.Phuaa…..c’est de la trahison de leur part……..souffrez que je vous dise que dans la vie, il y a de ces gens-là qui ont tout simplement la chance d’attraper quelque chose par le fait qu’ils ont été à un certain moment à un bon endroit et à la bonne heure quand la chose se préparait. Je vous invite à lire une fois de plus mon dernier article : « S.O.S: UDPS traverse une zone des grandes turbulences »,posté sur le site udpspeupleuni.

En plus, il faut que je vous dise messieurs, que vous êtes moralement responsables de tous les écrits irresponsables et irréfléchis que vos zélateurs, affidés et iconoclastes nous balancent tous les jours sur le net. Ce sont ces écrits qui empêchent Tshisekedi de recouvrer totalement et rapidement sa santé et, pire, vos zélateurs dont le seul mérite est de griffonner et de chahuter ont même franchi le rubicon jusqu’à s’en prendre à la chère épouse du PN. Souffrez que je vous dise qu’à ma connaissance, je sais qu’il n’y a que les enfants de la rue pour manquer de respect aux mamans.

L’occasion faisant le larron, j’en profite pour lancer un appel pathétique à vous tous les combattants qui aimez encore UDPS et son PN d’utiliser tous les moyens à vos dispositions pour obliger ces gens de Kalubi et Mutanda à unifier le parti, à marcher ensemble et dans la même direction. S’il faut envahir leurs résidences pour ce fait, n’hésitez pas. Si vous trouvez que ce sont les fessées qui peuvent arranger l’affaire, n’hésitez pas non plus. Mais si vous constatez qu’ils ne marchent pas, cela veut dire qu’ils ont déjà signé devant la honte nationale des accords pour être en désaccord jusqu’à ce que la mort de l’UDPS et du PN s’en suive. Alors là, il n’y a pas deux solutions, criez au voleur, ameuter toute la ville, chassez-les du parti comme on chasse un serpent qui s’est introduit dans votre maison. Ainsi la justice retrouvera ses lieux naturels.

Et vous qui vivez en dehors du Congo,rassemblez-vous pour désavouer ces gens de Kalubi et Mutanda.Et si rien n’est fait dans ce sens,je vous dis la mort dans l’âme ,que si l’UDPS ne prend pas le pouvoir du vivant de Tshisekedi,il ne l’aura jamais après.Vous aurez déjà été prévenus.

Oui, je suis conscient que d’aucuns diront que mes propos ont été durs, d’autres encore diront que je n’ai pas été courtois, mais je dis aux uns et aux autres que :

1.Dans tous les deux camps,il ya des gens qui me sont très proches dont je connais la sériosité et l’honnêteté,mais il n’y a que les morveux qui vont se moucher .

2.Les actes et déclarations de ces gens sont purement et simplement un cas de casus belli contre tout un peuple

et qu’il faut en prendre acte et réagir fermement.Mais d’alleurs,mes propos sont en déça du niveu de leurs actes,il y a disproportionnalité et je m’en veux de n’avoir pas prescrit une dose adéquate.

3.De quels droits ces gens peuvent-ils se jouer de la vie de tout un peuple pendant des années et des années?Pensez-vous qu’ils sont différents de tous les vampres qui se sont succédés à la tête du pays?-Non,chers tous c’est de gens qu’il faut effacer de l’espace UDPS ne fût-ce que pour la salubrité publique.

J’ai dit…

Publicités
 
1 commentaire

Publié par le 1 août 2009 dans Uncategorized

 

Une réponse à “UDPS:Lettre ouverte à François-Xavier Kalubi et Alexis Mutanda

  1. anneet

    2 août 2009 at 9:01

    Aux inconditionnels de Tshisekedi je donne à réfléchir en leur adressant la présente copie de ma lettre adressée le 18 mars 2009 à Marie-France CROS
    Votre article sur la débacle de l’UDPS est assez complet mais s’il devait être le faire-part de départ de Tshisekedi il ne faut pas oubler que pendant près de 20 ans il a participé au gouvernement du Congo, d’abord comme commiisaire général et puis comme ministre de l’intérieur et des affaires coutumières du Président Joseph-Désiré Mobutu en 1965. Il prend part à la rédaction de la Constitution congolaise de 1967. Cette même année, au conclave de Nsele, Tshisekedi rédige, avec Mobutu, Justin Bomboko et Singa Udjuu, le manifeste de la Nsele, créant ainsi le Mouvement populaire de la Révolution.

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :