RSS

Bizima(na) Karaha(muheto) coordonne l'occupation du Kivu?

11 Sep

Source: : Editions Sources du Nil : Livres sur le Rwanda, Burundi, RDCongo

Bizima-Karaha

Bizima-Karaha

Vrai ou Faux, selon des sources généralement bien informées de Kinshasa, un décret présidentiel aurait nommé il y a quelques mois déjà Mr. Bizima Karaha, un Tutsi rwandais, coordonnateur du programme habitat pour les colonies de peuplement rwandais au Nord-Kivu. En langage officiel, ce programme concerne l’implantation en R.D.Congo des refugiés congolais du Rwanda, Burundi, Uganda et Tanzanie.

.Le masque de ce programme d’occupation rwandaise du Nord-Kivu est tombé quand les Chefs coutumiers de Beni-Lubero ont révélé qu’ils étaient sous pression de Kinshasa, du HCR, du PNUD, et de la MOUNC pour signer des documents par lesquels ils autoriseraient le Programme Habitat dirigé par Bizima Karaha, un projet qui consiste à construire des maisons dans leurs chefferies respectives, sur des sites choisis sans leur consultation.

Cette réunion de tous les dangers sous la présidence du HCR-PNUD-Bizima devait avoir lieu cette semaine à Goma. Aux dernières nouvelles, il se poserait un problème de transport des chefs coutumiers vers Goma.

Ce qui ressort de cette démarche du HCR-PNUD est le fait que les refugiés congolais dont il s’agit semblent ne pas savoir où ils vivaient avant de devenir réfugiés. Les congolais des villages ciblés pour abriter ces colonies rwandaises ne se rappellent pas avoir vécu avec des rwandais dans un passé récent ou lointain. D’où la question de savoir quand ces refugiés congolais étaient partis par exemple de Mwenye, Vurondo, Isale, Kyondo, Munoli, Mayangos, Kasugho, Kanyabayonga, etc. Peut-être y-avait-il eu des rwandais dans ces contrées avant Jésus-Christ ou avant les pygmées reconnus par tous comme premiers citoyens de Beni-Lubero ! Ceux qui savent mieux que les congolais en cette matière sont les experts américains, anglais, belges du HCR-PNUD, etc.

.D’après les informations qui circulent de bouche à oreille, les sites identifiés par le HCR-PNUD sont des localités où des villages entiers sont actuellement incendiés par des pyromanes rwandais. Si ces informations se révèlent véridiques, ceux qui suspectent l’ONU de travailler pour la balkanisation de la R.D.Congo auraient finalement raison. Ainsi, les atrocités actuelles d’incendies des maisons, les massacres des congolais, le phénomène des déplacés ne seraient qu’un prélude à l’implantation par le force des colonies de peuplement des rwandais au Nord-Kivu. Ceci expliquerait aussi le silence de Kinshasa et de la Monuc devant les atrocités ci-haut citées.

.D’après les mêmes informations, si les Nande refusaient de vider les lieux choisis pour les rwandais, ils seraient assimilés aux Hutu rwandais, aux FDLR, etc. et seront traqués ou éliminés dans la forêt.

.Les antennes du commandement militaire qui préside à ces opérations de déguerpissement forcé des congolais de Rutshuru, Beni, Lubero, et de Walikale sont implantées dans les endroits suivants : Pinga (Walikale), Kanyabayonga (Lubero), Musienene (Lubero), Aéroport de Rughenda (Butembo), Concession Ozacaf (Beni), etc. Des hommes en armes portant l’uniforme militaire congolais partiraient nuitamment de ces postes pour accomplir leur sale besogn de préparation du terrain aux colonies de peuplement rwandais. Quand ces escadrons de la mort se font appréhendés par la Police locale, des ordres tomberaient de Kinshasa pour ordonner leur relaxation immédiate et sans conditions. Pour tromper l’opinion, de fois les ordres de l’hiérarchie ordonneraient que les incriminés soit transférés à la prison de Munzenze à Goma, devenue la porte de sortie de bandits or tueurs précurseurs de l’occupation arrêtés au Nord-Kivu.

.L’antenne d’occupation de Butembo est commandée par un sujet Hema de l’Ituri. On se souviendra que les Hema de l’Ituri sont alliés aux Tutsi du Rwanda et aux Banyankole de l’Ouganda pour la balkanisation de la RDC.

.Toutes ces antennes d’occupation seraient commandées à partir de Rutshuru par un certain Colonel SMITH !

Comme on dit qu’il n’y a pas de fumée sans feu, les autorités compétentes ainsi que les forces vives devraient ouvrir une enquête pour éclairer la religion des Nord-Kivutiens sur ce phenomène !

.Informations recueillies par Edgar Kahindo du Racodit/Butembo

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 11 septembre 2009 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :