RSS

RDC:Renégociation des contrats miniers : la Société civile veut des enquêtes sérieuses

22 Nov

Par YVES KADIMA

societe-civilUne conférence-débat s’est tenue le mercredi 18 novembre au Centre d’études pour l’action sociale (CEPAS). Avec comme thème : « La renégociation des contrats miniers en RDC », cette conférence a été organisée conjointement par la CEPAS et RODHECIC (réseau d’observation des droits de l’homme et d’éducation civique en RDC).

Prenant la parole, le professeur Muhigirwa R. Ferdinand SJ, directeur du Cepas a soutenu que le rôle de la Société civile, du Cepas ainsi que la CENCO consistera principalement à faire des enquêtes, des analyses solides et recherches objectives. Un des domaines de recherche à privilégier est la recherche sociale des entreprises.

Sans oublier, le lien entre l’exploitation, les conflits, les guerres, le renforcement des organisations des populations locales.

Cette Société civile doit aussi publier et vulgariser les recherches, transformer les publications en outils pédagogiques de formation. Et ce, pour le renforcement des capacités de la Société civile et des populations locales. En synergie avec les ONG locales et internationales, pour ce responsable du Cepas, la Société civile doit former des exploitants artisanaux à s’organiser en coopérative pour recouvrer leur dignité humaine. Lutter contre la pauvreté et le pillage des ressources. Cela, pour s’assurer, à travers le code minier congolais, le protocole de la SADC d’une bonne gouvernance du secteur minier. La Société civile doit aussi travailler en synergie avec des organisations intéressées par la question des ressources naturelles en créant des Network d’advocacy au niveau régional, national et international.

Cela étant, pour une bonne gouvernance du secteur minier en RDC, le professeur Muhigirwa a soutenu que l’objectif global est une gestion rationnelle et transparente des ressources minières. Pour ce faire, certaines réformes doivent être mises en place et respectées. Il s’agit de restaurer la dignité de l’homme congolais en le faisant passer d’une condition moins humaine à une condition plus humaine ; réviser le code minier en tenant compte de la constitution du 18 février 2006 en ses articles 2,9, et 58 ; élaborer un model type de contrat minier en RDC et mettre en œuvre le protocole de la SADC relatif aux ressources naturelles.

© Copyright Le Potentiel

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 22 novembre 2009 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :