RSS

Un malaise et division profonde dans la communauté Congolaise.

22 Nov

Source: Afrique Redaction

MA-PHOTO-POUR-LA-MANIFGrand Rassemblement contre les violences sexuelles et les crimes de guerre et crime contre l’Humanité en République Démocratique du Congo a eu lieu le samedi 21 novembre 2009 sur le parvis du mur de la paix au champs de Mars de 14h30 à 18h30, a montré un malaise et une division profonde de la communauté Congolaise.

L’Union de Congolais est parti en campagne contre la terrible agression sans précédent que la RDC subie sur l’étendu de son territoire.

Je reprendrez volontiers ici le cri de détresse de Gaspard-Hubert Lonsi Koko en disant « Violer une femme, c’est violer le Congo ».

Le travail de terrain et l’occupation des instances internationales par le parton de cette organisation sont à limage de sa probité et de sa perspicacité. Soucieux de concilier tout le monde, il porte un message clair et conciliant sur ses compatriotes. Il esquisse quelques phrases dans une grande pudeur sur la répression, le droit inventaire et le pardon pour la reconstruction du pays. Notre « vérité et réconciliation » à la sauce congolaise. Exclusivement congolaise avec des acteurs et partenaires étrangers. Son attitude responsable d’un leader, confère à sa personne un statut digne d’un représentant des congolais de la diaspora pour les prochaines échéances électorale.

Le cri de détresse lancé hier, samedi 21 novembre 2009 par Gaspard Hubert Lonsi KOKO, devant les invités de marques, badauds, amis de la RDC, PCF, les congolaises et congolais de toutes les souches sociales. Un parterre voué à la cause de la souffrance du peuple congolais. porte une marque de fabrique égale à sa personne… Un message teinté d’un rassemblement et l’union de tous les congolais.

Cependant une réflexion s’impose sur le degré de conscience de congolais de la diaspora à propos du drame qui se déroule dans le Nord Kivu..

Qui défendra mieux cette cause que les congolais eux même ! On voit dans des multiples fora, les intervenants qui se crêpent les chignons passionnellement sur l’attitude à adopter vis-à-vis de ce drame qui endeuille la nation congolaise. Chacun y va de son discours, parfois d’ailleurs dénoué d’intérêt. Mais dans des manifestions d’une importanc, ces mêmes Congolais disparaissent , s’inscrivent aux abonnés absents et reviennent sur les Fora pour étaler leurs goujateries et deviennent par la même occasion de apprentis moralisateurs du dimanche avec des analyses pompeuses à deux balles de café commerce. De qui se moquent-ils ?

A la question posée par un journaliste de RFI présent à la manifestation, Monsieur Lonsi KOKO parlant sans ambages d’une manière déterminée en pointant le doigt sur la non médiatisation de ce conflit, les implications stratégiques et financière de cette guerre importée en RDC. Comment l’Ouganda, le Rwanda et le Burundi avec la complicité active des multinationales veulent occuper l’espace congolais, notamment la région du Kivu.

Et la problématique que les congolais seront confrontés dans les prochaines décennies, celle de son territoire, comment serait – il gérer. Ces attaques en règle sur le théâtre des opérations dans le Nord-Est de la RDC cachent les intentions belliqueuses de partition de ce immense pays au profit d’un No man’ land de pillage, une zone de nos droit ou grouillent et pilules toutes formes de pratiques prohibées afin d’arriver à l’hécatombe de l’autodétermination (le principe selon lequel chaque peuple dispose d’un choix libre et souverain de déterminer la forme de son régime politique. Par conséquent l’annexion du Nord Kivu par le Rwanda) de cette région vidée de ses autochtones remplacés les méthodes expérimentées en 1994 qui a aboutie par le bannissement de Hutus, chapeauté par le maître de la région et ses amis de Burundi et l’Ouganda…

L’agression de viol planifié sur la population féminine en touchant d’une manière sauvage l’organe producteur qui est la matrice. La matrice est par essence même la symbolique par excellence et par sa déclinaison terminologique, la racine matriarcale issue des grands usages et traductions bantous, aujourd’hui bafoué et trahi, conclu Monsieur Gaspard-Hubert Lonsi Koko.

Illustration étant parfaitement claire, hier sur l’esplanade érigée pour la paix. Très peu d’associations congolaises dignes de ce nom qui se pavanent sur la toile, sont venues pour encourager cette action. Encore moins tous ces donneurs de leçons, opposants épris du mercantilisme ventral qui viennent sur les forums congolais pour raconter des inepties sur l’hypothétique libération des Congolais de joute l’oppresseurs. Aucun ! Une honte à l’image de ceux intellectuels accoudés sur leurs pupitres en voulant refaire le monde.

Un petit soulagement, on notera tout de même une présence remarquée des dignes opposants, collectifs, amis de la RDC et patriotes qui ont exprimés à l’unissons leurs raz – le – bol sur ce qui se passe dans le grand KONGO avec la complicité active du pouvoir en place et l’apport de la communauté internationale.

On consignera également, qu’un pavé vient d’éclabousser, la diplomatie bienveillante française à l’heure ou l’Allemagne se range du côté de droit international et émet un signal fort à tous les criminels de guerre en cavale :

1. François ZIMERAY. Ancien député socialiste au Parlement européen, il a été maire du Petit-Quevilly et président de la Communauté de l’agglomération rouennaise, avant d’être nommé le 13 février 2008 comme ambassadeur pour les Droits de l’Homme à quai Orsay. Son discours peu convaincant a déplu plus d’un. Vantant les mérites de la France sur sa politique africaine et son souci sur la Justice et sur la paix dans le Monde. Il a été pris à parti par les manifestant médusés de ce qu’il débitait. François Zimeray est membre du barreau de Paris et du barreau Pénal International de La Haye. Il représente des victimes contre les dirigeants Khmers Rouges et fait libérer au Laos des opposants politiques emprisonnés et prend la défense d’un enfant soldat au Congo-Kinshasa (RDC). Il intervient également devant la Cour européenne des droits de l’Homme. François Zimeray est membre de l’Institut français des experts juridiques internationaux (IFEJI). En interpellant Monsieur sur son discours politiquement correction, j’ai posé une série de deux question à son excellence, Monsieur ZIMARAY sur les actions de la France en faveur de la paix en RDC. Sa réponse bien entendu a été évasive, comme bon diplomate. Ma seconde question et préoccupation étaient portées sur l’action de coup d’éclat que l’Allemagne a menée sur son territoire en procédant à l’arrestation d’un chef politique de la rébellion hutu rwandaise (FDLR) et son adjoint. Soupçonnés de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité commis entre 2008 et 2009 en RDC. Et quelle est sa lecture en terme de droit sur les criminels congolais en liberté qui continuent à sévir à visage découverts à la barbe de la communauté internationale ? Il rentrant dans une rhétorique à faire noyer le poisson. A partir de son appréciation, je me dis que la route est longue pour que la RDC sorte de ce bourbier. Les intérêts sont tels que, si les congolais ne se lèvent pas contre cette mascarade, alors ils pourront dire adieu à la RDC. Le pays va indubitable vers le grand émiettement…

1. Solange MER Présidence de l’association APEO-BUKAVU d’un discours cadré d’une voix tremblante d’émotion et connaissant parfaitement son sujet. Ce discours a ému toute l’assemblée ! Elle parle de ses débuts dans l’action humanitaire. Elle dira en substance : J’ai décidé d’agir par je n’ai jamais connu pareille situation dans cette qui m’a vue grandir, moi-même orpheline… Effondre et révolté, elle improvise le centre d’accueil d’urgence pour ses enfants. Rapidement, elle se rend compte que les violences sexuelles touchent une grande partie de la population. Elle rajoutera, dans cette contrée, le viol est utilisé comme arme de guerre, de manière délibérée, systématique et stratégique, pour humilier, anéantir…. Elle est la mère des Activistes et elle est sur tous les fronts. Elle risque sa vie et a eue ses lettres de nobles sur le terrain en allant corps et âmes à la rencontre de la population meurtrie. Mes Dames et Messieurs Congolais de la diaspora, comment peut – on ignorer la date de cette manifestation en restant chez soi au chaud en ayant bonne conscience devant son poste de téléviseur?

1. Richard Lumumba a repris l’étendard que celui, laissé par son grand Père qui symbolise la vraie référence patriotique et la probité politique. Son appréciation devant l’assemblée a été une révélation d’une relève assurée. Et surtout l’interpellation sans concession à l’endroit de représentant du quai Orsay Monsieur François ZIMERAY qui se fourvoyait dans des déclarations alambiquées sur le principe de la justice.

1. Le soutien remarqué de Patrick LAUZÊS Président du Conseil représentatif des associations noires de France (CRAN). Le Conseil représentatif des associations noires de France, est une fédération d’associations françaises. Elle a notamment pour objet d’établir un bilan chiffré des discriminations en France et de « rétablir une égalité réelle et non théorique » entre les citoyens français.

1. Elvis MALWANGA, Président de Débout Congolais, accompagné de son brillant Secrétaire Général Monsieur François NZITANU qui d’une seule émotion, ont exprimés leurs préoccupations sur la situation qui prévaut dans le Nord. En lançant l’appel solennellement à tous les Congolais de la diaspora de s’élever et de marcher main dans la main pour le renouveau du Congo et de bouter hors de notre territoire l’imposture.

1. Davis NGABA d’une éloquence sans faille avec un discours châtié a apporté sa pierre dans l’élaboration d’un processus de stabilité dans l’Est du Pays. Il en appel au gouvernement français de se pencher sur le cas des femmes violées massivement en RDC.

1. Emmanuel IKANGA, responsable de MLC France, parti en croisade contre l’impunité des agresseurs de la République. Il en appel également à la communauté internationale de prendre ses responsabilités sur les futures actions à mener pour que la stabilité règne dans cette zone hostile à la population vulnérable et que les vrais coupables soient traduits devant les juridictions compétentes. Il mettra par ailleurs l’accent sur l’équité et l’impartialité de cette même communauté internationale de la gestion des cette crise.

1. Toussaint BODONGA, représentant de l’APARECO France a marqué sa présence sur le même discours de son leader charismatique.

1. JM MBOYO, (A.J.P.B) Les amis de JP BEMBA, de concert avec le MLC France a tenu une brève allocution sur le droit des femmes, sa place dans la société. Le respect que nous devions tous accorder à cette ces femmes et victimes. L’hommage nous le peuple congolais devions rendre aux personnes tombées sous les balles et violences des agresseurs de la Nation Congolaise. Emouvant !

1. Elza VUNI, directrice de publication d’un magazine Parisien de la communauté Afro congolaise. Très active, présente dans chaque manifestation, elle ne relâche absolument rien, féministe convaincue pour le droit des femmes et personnes vulnérables. Dans sa pugnacité, Mme Elza VUNI, journaliste talentueuse congolaise, nous présente comme cheik FITA, son nouveau bébé. « YABISO MAGAZINE » un menstruel d’information générale. Elle demande la souscription de chaque congolaise et congolais pour son action. De prendre un abonnement pour que la parole de sans voix puisse atterrir dans le microcosme des institutions françaises. Apportez votre soutien à son action, tant soit peu !

1. Et enfin l’indéboulonnable CHEIK FITA, l’homme qui immortalise les événements, un brillant journaliste reporter. (grand reporter) qui vient de publier son numéro 1 d’un magazine traitant de l’actualité sur la RDCla RDC en 2011. En couverture de son magazine : JP BEMBA, HENRI MOVA SAKANYI, SAIDI WA MBAKA, USAIN BLOT, DIDIER MBENGA et La sœur ALPHA MUSAO. Il a aussi eu son mot sur ce qui se passe en RDC. Est-ce que nous avons encore besoin de détailler le travail de fourmi abattu par cet homme ? non ! C’est un vrai pionnier du patriotisme…. et sur également les Congolais de Belgique. Son magazine parle des élections de

2. Et tant d’autres ……

A la lumière de ce qui se passait, la dispersion de nos actions, le manque d’intérêt sur la gravité de la situation récurrente et tragique que subie la population congolaise. A mon humble avis, le congolais y sont pour quelque chose et responsable de la tragédie de 6 millions de morts. Lassez de voir cette irresponsabilité maladive et criante de nos concitoyens, il est du devoir de cette communauté de changer les méthodes sensibilisation, et de repenser des nouvelles orientations pour d’une seule voix, ce cri d’alarme retentisse dans d’autres cieux…

Gaspard-Hubert Lonsi Koko, dira la mort dans l’âme dans son analyse policée et diplomatique et par péréquation, le danger de confiscation des institutions par les ennemis de la RDC si nous nous obstinions dans cette passivité légendaire. Il met ses compatriotes devant leurs responsabilité et déclare contre bon cœur mauvaise fortune que la communauté internationale ne médiatise pas ce conflit du fait de toutes ses implications et des enjeux sous-jacents.

Des firmes internationales financent des pays frontaliers comme l’Ouganda, le Rwanda et le Burundi pour piller les richesses naturelles du Congo. Les Rwandais, les Ougandais et les Burundais veulent quant à eux occuper l’espace congolais, notamment la région du Kivu. Les uns financent cette guerre pour les richesses congolaises, les autres attaquent le Congo pour récupérer une partie de son territoire. Ils veulent balkaniser le pays pour pouvoir s’agrandir à leur tour.

BONGOS Roger

Réf. : APEO – BUKAVU

00243 998.312.250

0033 6 20 54 09 98

Mail. : asso_apeo@yahoo.fr

Réf. : YABISO MAGAZINE

elza VUMI

0033 617 02 96 21

yabisomag@yahoo.fr

Réf.: CONGO DE BELGIQUE

Cheik FITA

0033 4 95 33 65 19

cheickfita@yahoo.fr

http://www.congolaisdebelgique.be

Publicités
 
15 Commentaires

Publié par le 22 novembre 2009 dans Uncategorized

 

15 réponses à “Un malaise et division profonde dans la communauté Congolaise.

  1. OR d'afrique

    23 novembre 2009 at 8:36

    BON ARTICLE, mobilisez vous pour le congo

     
  2. Francine LUKA

    23 novembre 2009 at 9:17

    J’étais très mécontent, je suis dans une colère monstre! j’étais au rendez vous, j’ai peu de monde pourquoi donc? Le journaliste BONGOS, restitue vraiment l’ambiance de cette journée…Bon journaliste

     
  3. anne marie KOLO

    23 novembre 2009 at 9:45

    Merci pour l’article Mais on n’a pas été au courant de cette manifestation, je suis très frustrée…

     
  4. Florence MUMBI

    24 novembre 2009 at 1:21

    Florence MUMBI
    Je suis venu au rendez vous mais je n’ai vu les indications pour me diriger moi et ma fille vers la nanif. Je pense ils doivent mettre les pancartes pour nous permettre de nous diriger vers le lieu dit. Il me semblerait, d’après moi, ces genres de manifs on doit le faire dans des endroits connus, comme le parvis de Trocadero…Tout le monde le connait. Bon un peu trisste, mais je suis un peu soulagé de lire cet article qui nous relate la situation c’est si on était! Bon récit…Merci pour votre article, je suis votre fidèle auditeur…Mes amitiés à Monsieur BONGOS

     
  5. Moïse NTUMNA

    24 novembre 2009 at 1:34

    En lisant votre article, je m’aperçois que la dispora congolaise a un candidat pour les élections de 2011. Alors, qu’il nous montre son plan d’action et ses ambitions. D’ou provient son financement et est-il vraiment un vrai congolais? Parce que nous voulons pas un autre étrangers au sommet de notre Pays. Je m’insurge aussi contre Monsieur BONGOS Roger de son soutien pour l’action de Zacharie pour aider sa production de LINGLA FACILE…. Il attaquait le gouvernement en place auparavant, maintenant c’est comme s’il est en train de basculer vers ce régime… C’est un bon journaliste avec bcp de talent, il nous faut ce contre poids pour comprendre ce qui se passe là bas. Je lui donne un seul conseil, qu’il ne plonge pas comme tous ces journalistes dans le mercantilisme primaire….
    Moïse NTUMNA….

     
  6. Marc LUTONADIO

    24 novembre 2009 at 2:51

    Cher Moïse, je suis de votre avis,Il est aisé d’avoir un avis d’un professionnel sans rentrer dans la passion. Sachez et souffrez que je vous dises que le métier de journaliste n’est pas facile. Il arrive à un certain moment que ta conscience de journaliste est marquée par le souci de bien dire les choses. Le gouvernement qui est place ne fait pas seulement des mauvaises choses! D’où la problématique de bien traiter ces dossiers. C’est un métier difficile qui implique bcp de sang froid et de probité et surtout le sens de l’équité. D’où l’ambiguïté qui est créer quand il s’agit de traiter un dossier qui ne plait pas aux autres mais relève d’un intérêt pour les lecteurs. Le cas d’espèce de Monsieur BONGOS est simple. Il traite tous les dossiers et il a souvent le sens de l’équité. Dé fois je reconnais il déborde un peu, mais ça donne du piment dans ses papiers à caractère très imagés et caustiques. Pour ce qui concerne Gaspard le nouveau et prochain candidat pour les prochaines élections..J’ai appris qu’il fait parti de la loge maçonnique, il aura peut être son soutien là dedans. Quoi dire d’autre? Il faut voir s’il peut faire quelques chose. sachez que l’organisation d’une élection ce n’est pas une mince affaire…Bonne journée…Merci encore à ce site de la qualité de ses articles…

     
  7. KOKO LONGA

    24 novembre 2009 at 5:03

    Je que ce monsieur le journaliste Mr BONGOS est apporché par le gouvernement en place…Il n’attaque plus KABILA comme il faisait auparavant, je suis en colère contre lui…Il n’est un vrai patriote! Je suis d’accord avec Moïse, il bascule vers ce truands de Kinshasa…Pourriez vous me fournir son numéro de téléphone, il m’entendra…Il devient un vendu NON ?

     
  8. JEAN CLAUDE MUILA

    24 novembre 2009 at 5:21

    Je suis passé par hasard sur ce site que je visite de temps en temps. Je vois qu’un débat est ouvert si on mettra la tête de Monsieur BONGOS que je ne connais pas personnellement sur une guillotine? Alors je dirai ceci! Ne soyez pas trop prolixe sur sa façon de travailler. On a tous le droit d’avoir un jugement de valeur sur quelqu’un mais, on doit par ailleurs avoir le bons sens pour analyser dans la grande quiétude sa situation….Seule chose qui me réjouis dans ce débat, l’intérêt que les Congolais porte sur la chose politique, ça c’est une valeur ajoutée pour notre Nation et sa jeunesse….Je ne suis ni journaliste ni opposant. Mais souffrez que je vous dises tous que KABILA travaille. Il a une bonne diplomatie, il est jeune, il apprend vite…Il deviendra peut être un bon Président, j’en suis persuadé…Il a trouvé ce pays en ruine, en guerre, il n’a jamais provoqué cette guerre, il a simplement hérité de cette guerre…Je reprends les propos lu dans les analyses ce Monsieur que vous vilipendez….Souffrez également que je vous dise si KABILA donne des bons résultats d’ici là, son histoire la congolité disparaîtra…D’ailleurs c’est un faux problème. Moi je vis à Kinshasa, j’aime mon pays, mais ces genres de Messieurs doivent rentrer pour servir le pays… Regardez dans certains pays, on verra que les étrangers sont à la tête de leurs Nation, en commençant par la France…L’Angola pour en citer que deux…Édouardo do santos est d’après les éléments que j’eusse à ma possession serait Sao-tomé. Arrêtons avec ces débats stérile et de n’est pas accusé les gens gratuitement…On croirait à l’époque de l’inquisition….Salut à vous tous…

     
  9. L'INCONNU!!!!

    24 novembre 2009 at 5:58

    Du calme les gars, il y a pas mort d’homme! Nous sommes d’écrire ce qu’on veut! Ce monsieur est livre de travailler avec qui il veut…BOTIKA YE..Je vais vous dire quelque chose. Je bosse à Kin, dans un endroit ou bcp de gens y transit! On s y êtes? NON ? Ben cherchez vous saurez là ou je travaille. Une confidence pour confidence, son nom est sur la liste des gens recherché par la DGM. Voila, je n’en dirai pas plus….S’il bossait pour establishment ça se saurait….Bye…Ne condamné pas trop sans preuve…

     
  10. libanga munene

    24 novembre 2009 at 6:45

    OH La laaaaaaaaaaaaa boni ba polémique ya minene boyé..Likombo ya mosolo ya paris ekomi na kin pona nini.. na mutu oyo azali ko bangisa bata ya makombo ya DGM…Balogwa kuna! MOBUTU asuka wapi…? BA KABILISTES B logwa kuna…ba niangala kata.

     
  11. lepatriote de lola

    24 novembre 2009 at 8:51

    NON non non Kabila ne detient pas nos vies, si nous avons besoin de rentrer chez nous ce n’est pas ce petit mec qui vva nous empêcher d’aller faire un tour au pays. Botia pe kombo na ngai na liste ya ba muvanciers oya ba yina yé…Biso awa na lola toko monisa ye pasi. Tala kaka ndenge moka émoki ba 5 chantiers naye azonga na yango na rwanda tolebi….Nayebi t » soki bomonaki reportage oyo lingala facile asalaki na kinsenso, vréma mawa ya trop….

     
  12. TONY

    25 novembre 2009 at 12:57

    Un conseil à celui qui veut avoir le numéro de téléphone de ROGER BONGOS, il n’a qu’à faire une petite recherche sur GOOGLE, son numéro apparaîtra, ce que j’ai essayé…Bon! pour ce qui concerne la mainf, je n’aime pas les manifs, c’est un endroit pour des gens qui veulent se montrer. Pour ce qui concerne ce con de la DGM, je dirai ceci, il n’a besoin de nous intimider pour nous empecher de critiquer son rwandais….Lui aussi c’est un rwandais parce que c’est eux qui occupent les places dans des frontières congolaise et douanes…

     
  13. Lilie MUSENGI

    25 novembre 2009 at 2:11

    Je pense qu’il faut oublier cette histoire de congolité de kabila..C’est un congolais, un vrai….Il a une bonne diplomatie, il parle le swayili, lingala et le français sans oublier l’anglais. Déjà,s ‘il n’a plus du boulot il pourra devenir un parfait interprète traducteur…Alors il est bête ou intelligent?
    PPRD Afrique du Sud

     
  14. KABILISTE DE PARIS

    25 novembre 2009 at 2:23

    On dévie on niveau de débat, revenons au vrai débat de la manifestation de son excellence JKABILA….

     
  15. KABILISTE DE PARIS

    25 novembre 2009 at 2:26

    Je voulais dire que KABILA est votre Président donc un peu du respect…Il travaille bien, et c’est l’homme de la situation. On ne peut pas toujours ramener le débat sur la personne de KABILA..Revenons sur le débat de la manif et de l’article de votre journaliste qui n’aime pas Joseph KABILA. Je suis allé sur son Blog, alors c’est la vrai haine…

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :