RSS

RDC: le FMI ouvre la voie à une remise de dette de 9 milliards de dollars

13 Déc

Source: AFP

FMI-logoLe Fonds monétaire international (FMI) a annoncé vendredi avoir accordé à la République démocratique du Congo (RDC) un prêt de 551,45 millions de dollars sur trois ans permettant au pays d’espérer une remise de dette de 9 milliards de dollars d’ici à la mi-2010.

Le conseil d’administration du Fonds a accordé cette aide au titre de la Facilité pour la réduction de la pauvreté et pour la croissance (FRPC), écrit le FMI dans un communiqué.

L’organisation ajoute avoir accordé une rallonge de 72,68 millions de dollars au titre de son initiative en faveur des pays pauvres très endettés (PTTE).

La FRPC et la PTTE sont deux programmes mis sur pied par le Fonds et la Banque mondiale pour faire en sorte que les pays pauvres ne se retrouvent pas sous le joug d’une « charge d’endettement intolérable » qui viendrait empêcher leur population de cueillir les fruits du développement.

« La RDC a accompli des progrès important sur le plan économique et social depuis 2001 (date de l’assassinat du président Laurent-Désiré Kabila), ce dont a témoigné la transition politique vers un gouvernement élu de manière démocratique », souligne le FMI.

« Malgré cela, la situation économique et sociale reste mauvaise, les infrastructures du pays sont délabrées et la dette extérieure n’est plus tenable », ajoute le Fonds.

Le nouveau prêt « soutiendra les autorités (de RDC) dans la mise en oeuvre de leur programme de réforme destiné à réduire la pauvreté » et à permettre au pays de mieux se développer, poursuit l’organisation.

Le Fonds a mis vendredi à la disposition du gouvernement de Kinshasa la première tranche de ce prêt (environ 79 millions de dollars), qui sera débloqué en sept tranches au total, a indiqué à la presse le chef de la mission du FMI en RDC, Brian Ames, lors d’une conférence téléphonique.

Le principe de la FRPC prévoit que le déblocage des différentes tranches doit se faire au fur et à mesure que le gouvernement bénéficiaire avance dans la mise en oeuvre de politiques économiques et de réformes structurelles « axées sur la réduction de la pauvreté et sur la croissance » avec un souci de transparence et de maîtrise des dépenses publiques.

Suivant ce processus, le pays doit atteindre le point dit d' »achèvement » lui permettant de bénéficier de l’allègement de dette au titre de l’initiative PTTE. En l’état actuel des choses, ce point devrait être atteint « d’ici le milieu de l’année 2010 », a indiqué M. Aimes.

L’initiative PTTE est multilérale et porte aussi bien sur la dette due au FMI et à la Banque mondiale qu’aux autres banques régionales de développement ou encore aux créanciers publics réunis dans le Club de Paris.

Elle permettrait à la RDC de ramener à environ 4 milliards de dollars l’encours de sa dette publique extérieure, qui s’élève actuellement à 13,1 milliards de dollars (dont 40% dus au simple titre du service de la dette).

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 13 décembre 2009 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :