RSS

RDC:PEUPLE CONGOLAIS SAUVE TA TERRE

15 Déc

Par Tryphon MABANZA, Congo-pax,

congoPax1 Lorsqu’ un pays est injustement agressé par des forces armées étrangères dans le but de s’approprier de ses terres le combat de résistance implique non seulement les personnes politiques, il concerne tous sans distinction d’âge, des fonctions que l’on assume et du lieu où l’on se trouve car la terre est un bien culturel sacré. Les indiens d’Amérique disent que la terre est Wakhan, c’est-à-dire sacrée. C’est cette dimension de la terre qui doit pousser tout Congolais digne de son nom de lutter contre la guerre d’invasion que nous imposent le Rwanda et l’Ouganda sous l’œil vigilant de la Monuc. Nos agresseurs nous font la guerre parce qu’ils veulent nos terres. La méthode qu’ils adoptent pour y parvenir se présente des différentes manières à savoir :

*Placer à la tête du Congo un président qui n’est pas fils du pays (un point déjà réussi)

*Tuer la population Congolaise de l’Est et la remplacer par des Rwandais et autres

Citoyens qui parlent des langues similaires aux nôtres.

*Attribuer au sein de l’appareil de l’Etat des hautes fonctions aux étrangers que les filles et fils du Congo. Nous pouvons le constater dans l’armée et chez nos chefs coutumiers dans les provinces du pays. Cette façon d’agir qui correspond à la duplicité de Nicolas MACHIAVEL est une tactique efficace pour affaiblir nos forces armées, supprimer et diviser nos ethnies. Si hier c’était fait au Bas-Congo, aujourd’hui c’est à l’Equateur et à l’Est du Congo.

Reconnaitre que la terre Congolaise est notre mère, car tous nous venons d’elle, notre mission est de travailler pour que la paix, la stabilité économico-politique et l’intégrité territoriale règnent dans nos familles, communautés et villages, bref dans notre pays. Hélas, Le danger qui nous guète est l’auto exclusion. ; C’est-à-dire s’écarter soi-même de la situation politique actuelle du Congo en disant tout haut :

1. Je suis apolitique (la politique ne me concerne pas), le dire c’est une grave erreur.

2. Le Congo n’est plus mon pays car j’ai déjà la nationalité Belge, française, anglaise (I’am a british), Italienne, Irlandaise (I’am an Irish) et autre. Ces nationalités sont les résultats des arrangements des hommes, elles sont purement juridiques et fruits de la naturalisation. Elles ne peuvent en aucun cas nous rendre orgueilleuses et orgueilleux en nous considérant meilleurs que nos sœurs et frères qui sont au Congo, la terre de nos ancêtres. La vraie nationalité est celle reconnue par la biologie, elle émane de la loi de la nature, elle tient compte de tes origines. C’est ainsi que les Juifs et Libanais de la diaspora contribuent énormément dans la construction de leurs Etats.

C’est ainsi que quand la police t’arrête quelque soit ton passeport rouge(Européen) , elle te pose la question ci-après : es-tu originaire de quel pays ?

De ce qui vient être dit, tout Congolais quelque soit son statut, politicien ou non, pasteur ou non, musicien, comédien… doit agir contre la guerre d’occupation que traverse le Congo, c’est notre patrie. Chaque portion de la terre Congolaise est sacrée. Nous sommes ici en face d’un fait qui concerne la terre (likambo ya mabele) et non le pouvoir. Nous devons, comme un seul peuple nous battre afin de donner aux générations présentes et futures l’option pour la vie, la paix et le patriotisme. Je le dis tout haut : Congolaise, Congolais sauve ta terre.

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 15 décembre 2009 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :