RSS

RDC-Monuc : le général Babacar Gaye à Dongo

17 Déc

Source: Radio Okapi

DRCONGO-URUGUAY-TROOPSLe commandant des forces de la Mission de l’Onu en RDC (Monuc) a effectué, mardi, une mission à Dongo où il s’est rendu compte de l’effectivité du contrôle de cette localité de la province de l’Equateur par les forces gouvernementales. Dans la délégation, il y avait également des membres des droits de l’homme et des affaires civiles de la Monuc, ainsi que des représentants de Ocha.

La mission a constaté que les Forces armées de la RDC étaient les seuls maîtres à Dongo. Le général Gaye s’est même netretenu avec le chef d’état-major des forces terrestres des FARDC, le général Gabriel Amisi. « Le contrôle de Dongo dans le Sud-Ubangi est un pas en avant vers le rétablissement de la paix dans la province de l’Equateur », a déclaré le commdant des forces de la Monuc à l’issue de la mission.

Sur le plan militaire, le front s’est déplacé plus au sud où des combats auraient encore lieu vers Enyele, à 50 kilomètres de Dongo, selon quelques indiscrétions de l’armée congolaise. D’après les mêmes sources, les troupes loyalistes seraient tombées, lundi soir et mardi matin, en embuscade d’hommes armés à 7 kilomètres au sud de Dongo. Quinze blessés FARDC ont été évacués par la Monuc vers Gemena mardi après-midi.

Au plan humanitaire, la délégation onusienne a trouvé une localité de Dongo totalement désertée par ses habitants. Il n’y avait ni chien, ni chèvre, ni chat. Des nombreuses habitations étaient en bon état, mais d’autres aussi étaient détruites et sans toit. Le marché local gardait encore les traces de la furie des hommes et de l’ampleur du feu. Des hautes herbes avaient envahi l’agglomération, parfois jusqu’aux toitures des maisons en paille ou en tôle ondulée. Ça et là, des tables cassées et des morceaux d’habits jonchaient les rues.

La seule présence civile constatée pendant ce séjour, c’était celle de deux hommes arrivés par pirogue à Dongo, peu avant-midi. Ces deux revenants ont dit venir d’Eboko, sur l’autre rive de l’Ubangi. Ils étaient venus voir l’évolution de la situation sur place afin d’apporter la nouvelle à leurs frères restés à Eboko, au Congo Brazzaville

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 17 décembre 2009 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :