RSS

Insécurité au Sud-Kivu: Message du clergé de Bukavu au Président Kabila

19 Déc

Source: Editions Source du Nil

A Son excellence Monsieur le chef de l’Etat Président de la République DEMOCRATIQUE DU CONCO à KINSHASA

PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE ,

Pretres-catholiquesNous, Prêtres, religieux et religieuses de l’Archidiocèse de Bukavu réunis autour de notre Archevêque, venons auprès de votre haute autorité, pour vous demander d’assurer notre sécurité et celle des populations dont nous avons la charge.

En ville comme en campagne, les gens passent des nuits sans espoir du lendemain, surtout les prêtres qui se posent la question de savoir à qui le prochain tour ? Un traumatisme qui coupe le goût de la vie et crée des maladies qui tuent dans la durée … A qui faut-il finalement s’adresser quand les rues et les villages sont pris d’assaut par les gens en armes « non autrement identifiés » ? Les partisans de la justice populaire pêchent dans les eaux troubles favorisées par l’absence de ceux qui doivent dire le droit et ne font rien. Fatalité ou hypocrisie partagées par ceux qui veulent fatiguer ou mieux diviser et terroriser ?

Ailleurs, il suffit qu’un citoyen soit pris en otage pour que toute la nation se mobilise. Mais, Ici, avec la culture de la banalisation de la vie et de l’impunité qui s’installe, on dirait qu’on veut la paix des cimetières et que seuls ceux qui ont des armes ont droit à la survie.

Visiblement une guerre d’usure est en cours. Dieu aidant, Cependant, loin de nous anéantir, elle suscite en nous des nouvelles énergies.

Contexte

Excellence Monsieur le Président de la République , c’est pratiquement chaque jour que nous déplorons des crimes contre les populations innocentes au Sud Kivu.

En ce qui concerne les ecclésiastiques et les religieux de l’archidiocèse de BUKAVU, les crimes à répétition qui ont étés dirigés particulièrement contre eux, ont été perpétrés par des hommes armés en uniformes militaires. Il convient également de signaler que les récents actes criminels sont intervenus au cours de deux derniers mois :

· CIHERANO : Attaque, pillage du presbytère et prise en otage des d’un prêtre et d’un séminariste le 3 octobre 2009 à 20hoo. Leur libération s’est faite le lendemain contre payement d’une rançon de 5000$.

· NYANGEZI : le 5 octobre 2009 , attaque et pillage du complexe scolaire dirigé par les frères maristes .

· KABARE : Attaque de l’hôpital de Mukongola , le …… deux médecins sont grièvement blessés

· KARHALE : le Père Jérôme NDAYE est attaqué par les hommes en armes en tenue de policier à 19h00

· KABARE : Attaque du presbytère et assassinat par balle de l’abbé Daniel CIZIMYA, le 6 décembre 2009 à 2h00 du matin

· MURHESA : assassinat par balle de la Soeur Dénise Kahambu au Monastère, le 7 décembre 2009 à 19h30

Souhaits :

Excellence, Monsieur le président de la République , au regard de ce qui précède, nous souhaiterions :

· L’unification du commandement militaire au niveau provincial : Sous le même drapeau, il y a plusieurs chefs militaires qui, manifestement, ne collaborent pas. Et les différentes factions d’après leurs provenances sont différemment traitées quant à leur solde et leur logistique. Certains d’entre eux affirment ne recevoir leurs ordres que de la présidence. Cette rivalité de commandement et les disparités dans leur traitement couvent une tension qui pourrait éclater à tout moment

A cet effet, nous demandons pour ceux qui servent sous le drapeau, un traitement digne à la hauteur de leur sacrifice.

· Chasser les FDLR de nos forêts est une initiative très louable que nous encourageons ; mais certains militaires commis à cette opération Kimya II ne rassurent pas les populations qui gardent en mémoire les atrocités subies en 2004 lors de l’occupation de la ville de Bukavu par Nkunda et Mutebusi.

· Tout nous porte à penser que les services de sécurité ne sont pas à la hauteur de leur tache, dès lors qu’ils ne semblent pas savoir anticiper les événements et intervenir à temps.

· La population du sud Kivu est sous le choc, parce qu’on a pris pour cible l’Eglise catholique dont vous connaissez le rôle social et l’implication dans la démocratisation de notre pays. Les ecclésiastiques (Prêtres , Religieux et religieuses) seraient-ils considérés comme des témoins gênants de toutes les violations des droits humains massivement perpétrés au sud Kivu depuis près de 14 ans ?

· Manifestement, notre province du Sud Kivu n’a pas de chance . Outre les potentialités avérées , nous ne pouvons pas comprendre qu’au niveau de la province du sud Kivu, l’on puisse manquer même de 5 litres de carburant à la police d’intervention rapide pour secourir une population en danger, en l’occurrence la sœur Denise qui attendait en vain leur secours à Murhesa .

· Notre police provinciale ferait davantage si elle était mieux équipée et plus encadrée.

· Pour permettre à la population de communiquer en cas de danger : nous souhaiterions que vous pesiez de votre autorité , pour que des antennes VODACOM, ZAIN, TIGO, CCT et autres soient érigées pour couvrir les endroits difficilement accessibles (Bunyakiri, kalonge, Ninja , Kanyola…

· L’absence apparente d’une police militaire, ne nous rassure pas quant à l’incivisme et au banditisme imputés à certains éléments de notre armée. Il serait souhaitable de caserner et d’identifier tous les militaires afin d’éviter la circulation incontrôlée des hommes en uniformes et en armes non autrement identifiés.

· Il y a trop de massacres dans notre province, mais malheureusement aucune enquête ne semble aboutir. Cela favorise la justice populaire.

· Des messages d’avertissement demandant à notre archevêque de faire attention, nous parviennent de partout, il est ciblé. Pourquoi cette traumatisation ?

CONCLUSION : le peuple du SUD KIVU qui vous a massivement élu vous fait encore confiance et compte sur vous pour donner un message de plus fort pour que plus jamais le sang des innocents ne coulent dans notre province .

Notre église ne cesse d’élever la voix vers Dieu pour implorer sa bénédiction sur nos dirigeants et leurs administrés , afin que , le temps de la célébration de notre jubilé d’or , nous donne de commencer réellement une ère nouvelle de paix , de justice et de travail pour la reconstruction et la prospérité de notre pays la R.D Congo

Avec l’expression de notre parfaite considération.

Fait à Bukavu , le 11 décembre 2009

article lié

· Président de l’UPRELO (Union des Prêtres Locaux)

· Président de l’USUMA (Union des Supérieures Majeures )

· Président de l’ASUMA (Union des Supérieurs Majeurs )

· Les curés doyens

Vu et approuvé par son excellence Monseigneur MAROYI RUSENGO

Archevêque de Bukavu et Administrateur Apostolique d’UVIRA

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 19 décembre 2009 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :