RSS

RDC:Le peuple congolais est otage des Mobutistes…

24 Déc

Source: congoindependant

Tshiyoyo Mufoncol

Tshiyoyo Mufoncol

Peut-on lutter contre «Joseph Kabila» et son pouvoir sans s’en prendre aux
«Mobutistes», du moins ce qui en reste de la marque déposée, cette catégorie d’hommes qui sont incapables de se remettre en cause?

Les Mobutistes constituent les béquilles sur lesquelles s’appuie le pouvoir de l’homme que l’Occident voudrait que les Congolais appellent par le nom de
«Joseph Kabila». Ils dirigent le perchoir de la fameuse institution qu’ils dénomment le Sénat et font main basse sur celle qu’ils ont le culot d’appeler le
«Parlement». En son sein s’affrontent une majorité présidentielle (AMP et ses alliés) truffée de Mobutistes et fils et une opposition dite constitutionnelle sous leur bannière. Noam Chomsky aurait dit «ce que l’on appelle des opinions  » de gauche » ou  » de droite  » […] représente seulement les limites d’un spectre de débat qui reflète la gamme de besoins des pouvoirs […] mais il y a essentiellement rien au-delà de ces positions «acceptables» (Chomsky, 2009, Comprendre le pouvoir, l’indispensable de Chomsky, premier mouvement, Aden, Belgique, p.35). Comprend qui peut.

Non seulement que les Mobutistes constituent à la fois le pouvoir et son contre-pouvoir, ils sont à l’assaut de la diaspora qu’ils infiltrent dans leur tentative – il nous semble être de bonne guerre – d’arracher la direction d’une opposition radicale en mal de leadership. Ce n’est pas que les «autres» se laissent faire mais quelle attitude adoptée face à ceux dont la compromission serait devenue un mode de vie. Ces «autres» semblent être dépassés faute de carnet d’adresse, de finance ou de prestation s’ils ne se contentent de se disputer les mêmes maîtres.

Pour convaincre, le vent parti de Dongo à l’Equateur doit impérativement balayer ceux qui sont au perchoir à Kinshasa. Il marque le début d’une clarification qui devrait normalement intervenir à la fin du régime de Mobutu, mais qui n’a pas eu lieu jusque-là, pas par faute d’acteurs-personnages, les Mobutistes s’épiaient encore malgré que ceux de l’extérieur avaient déjà fait sonner le tocsin. Cette clarification attendue mais repoussée ou évitée de justesse semble être la voie privilégiée à même de baliser le chemin vers un idéal nouveau. Un fruit ne tombe, dit-on, que quand il est mûr. Dongo arrive à l’heure car le peuple en a marre d’être pris en otage par les mêmes.

Que peut-on faire des Mobutistes dont la présence aux côtés de «Joseph Kabila» et du Rwanda, énerve, révolte et entretient la colère qui gronde?
Henry David Thoreau écrit ceci : «Je ne me querelle pas avec des ennemis éloignés, mais avec ceux qui, près de chez moi, coopèrent avec les premiers et leur obéissent et sans lesquels ils seraient inoffensifs» (Thoreau, La Désobéissance civile, Mille et une Nuits, Paris, p.17)

Il y a lieu d’entonner avec le mouvement parti de Dongo ces paroles tirées de La Marseillaise :

« Allons enfants de la Patrie
Le jour de gloire est arrivé !
Contre nous de la tyrannie
L’étendard sanglant est levé
Entendez-vous dans nos campagnes
Mugir ces féroces soldats?
Ils viennent jusque dans vos bras.
Égorger vos fils, vos compagnes!
Aux armes citoyens
Formez vos bataillons
Marchons, marchons
Qu’un sang impur
Abreuve nos sillons
Que veut cette horde d’esclaves
De traîtres, de rois conjurés?
Pour qui ces ignobles entraves
Ces fers dès longtemps préparés?
[Congolais], pour nous, ah! quel outrage
Quels transports il doit exciter?
C’est nous qu’on ose méditer
De rendre à l’antique esclavage! »

Mufoncol Tshiyoyo

Président du Rassemblement pour l’Alternative Politique en RDC,
R.A.P. en sigle
Mouvement Politico-militaire
GSM 004745007236, mufoncol_tshiyoyo@yahoo.com

Publicités
 
1 commentaire

Publié par le 24 décembre 2009 dans Uncategorized

 

Une réponse à “RDC:Le peuple congolais est otage des Mobutistes…

  1. Franck

    25 décembre 2009 at 7:01

    Bonjour!
    Ns savons tres bien que la revolte est acquise ds l’Homme d’ une maniere latente et qui attend un element provocateur pour la succitee.
    Si aujourd’hui ns parlons de Dongo qui est le bastion de la revolte congolaise, etes vs sure que la contunuite fera face a la lourde artillerie qu’ utilise ce fameux Rais du congo pour emieter et faire disparaitre nos siens?
    Vs parlez de Mobutiste qui sont les bequilles kanambiste , ne pensez vs pas que ces gens ont la facilite de distraire nos compatriotes avec des strategies telles que « Aliba » , »biso bana equateur mambenga » tolanda batu ya bikolo mosusu te.
    Exemple du fils Mobutu, Mokolo wa Mpombo , Vundwawe est la suite.
    Pourquoi ne pensez vs pas recruter certaines personnes partout au monde pour que la revolte se generalise?
    Meme sans armes ns voulons ns battre pour ne pas rester des sous hommes.
    Please faites quelque chose pour les gens du Canada et usa.
    Merry Christmas.

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :