RSS

DONGO, comme un cancer, ravagera!

01 Jan

Par FRERE CAMILLE ( Ilunga Kasambay )

keyboard2Ca y est ! On se réveille finalement. Et c’est à Dongo que le peuple congolais prend rendez-vous avec l’histoire. Qu’on retienne bien ce prestigieux nom à cinq lettres : DONGO. C’est là que débute enfin une véritable lutte de libération nationale.

La maffia politico-financiè re de Kinshasa a essayé en vain de démentir pendant qu’elle s’activait à l’extérieur à trouver des soutiens en vue de faire face à cette expression de ras –le-bol du peuple congolais meurtri, chosifié à l’extrême et qui allait droit vers son extermination … méthodique. Et comme toujours, la maffia politico-financiè re au pouvoir à Kinshasa a été sauvée de justesse par la Belgique, la Monuc et le Rwanda que nous pointons fermement du doigt. Armes, soutiens logistiques, expertises ont afflué à Kinshasa et directement acheminés vers le front ouvert par les patriotes résistants. Et voilà que la clique au pouvoir peut espérer passer les fêtes de fin d’année tranquillement.

Mais ce n’est pas tout : Dongo, loin d’être un simple affrontement entre les patriotes résistants et la maffia politico-financiè re en place à Kinshasa, est un esprit … redoutable qui va évoluer comme un cancer. Dongo va ronger doucement et sûrement. Dongo va infester tout l’appareil dont se servent ces esclavagistes de temps modernes. L’esprit de Dongo contaminera sous peu tous les patriotes d’où qu’ils soient : enfants, jeunes et vieux. Et même nos mamans … violées, humiliées, réduites au rang de bêtes de somme finiront par s’embarquer pour sauver la nation en danger.

Et le 30 juin 2010, ce sera certainement la métastase qui verra s’écrouler une des aventures politiques historiques en Afrique : un scénario bien ficelé monté de toutes pièces après qu’un président en fonction d’un pays souverain ait été cyniquement , et dans l’indifférence totale et générale, assassiné et remplacé par un conglomérat de jeunes désœuvrés, obscurs pirates et

« affairistes » sans passé … glorieux. Un scénario qui a vu la consécration d’un enfant soldat d’une légion militaire étrangère … invitée, sans un quelconque passé glorieux que le nombre impressionnant de ses victimes, accéder à la magistrature suprême d’un des grands pays d’Afrique où grouillent pourtant des intelligences éprouvées dans tous les domaines.Le Cinquantenaire de notre pays sera certes célébré avec fastes par les compatriotes. Car ce jour sera celui de la libération nationale de l’occupation rwandaise, de la servitude historique dans laquelle nous maintiennent les puissances occidentales et du diktat des multinationales. Pour entrer dans cette ère nouvelle, il a fallu que l’esprit de Dongo naisse là où il y a plus de quarante ans les puissances occidentales avaient déniché leur valet, le tristement célèbre maréchal du Zaïre. Comme quoi, il n’est jamais trop tard pour s’amender.

Reste que les compatriotes résistants de partout au Congo et de l’extérieur du pays n’éteignent pas cet esprit de Dongo qui sonne l’hallali de la maffia politico-financiè re installée par les occidentaux à la tête du pays de Lumumba et de Tshisekedi.

En attendant, qu’on se rassure : Dongo, à l’instar d’un cancer, ravagera lentement et sûrement. La contagion est certaine ! Vous êtes avertis !

FRERE CAMILLE ( Ilunga Kasambay ) Editorial dans MISSION AFRICAINE Décembre 2009-Janvier 2010

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 1 janvier 2010 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :