RSS

Etats-Unis : cinq pays africains visés par le renforcement du contrôle des passagers

06 Jan

Source: Jeune Afrique

Scanner-USAWashington a publié la liste des pays dont les passagers devront subir des contrôles renforcés, après l’attentat manqué du 25 décembre. Cinq des quatorze pays visés sont africains.

Des millions de voyageurs africains vers les Etats-Unis vont subir les conséquences de l’attentat manqué du 25 décembre 2009 sur le vol Amsterdam-Detroit.

Dans les aéroports, des procédures spécifiques pour les passagers de quatorze pays, dont cinq africains ont été dévoilées dimanche 3 janvier, alors même que les Etats-Unis annonçaient l’assouplissement des mesures exceptionnelles de contrôle pour les passagers provenant des autres pays, qui avaient été prises peu après l’attentat manqué perpétré par le jeune nigérian Umar Farouk Abdulmutallab.

13 pays musulmans sur 14

Sur le continent, l’Algérie, la Libye, le Nigeria, et la Somalie font partie la « liste grise » américaine. L’Iran, le Soudan, la Syrie et Cuba (seul pays non-musulman de la liste), désignés par Washington comme « soutiens du terrorisme », sont aussi visés, ainsi que l’Afghanistan, l’Arabie Saoudite, le Liban, l’Iraq, le Pakistan et le Yémen. Parmi les quatorze pays cités, treize sont à majorité musulmane.

Palpation de l’ensemble du corps

Les ressortissants de ces quatorze États – même ceux résidants aux Etats-Unis ou en provenance d’autres pays -, comme tous les passagers venant directement des pays listés et ceux qui y ont transité sont concernés par les nouveaux contrôles. Ceux-ci incluent notamment des palpations sur l’ensemble du corps, ainsi qu’une fouille renforcée des bagages à main.

Dans les pays suffisamment équipés, ils devront aussi passer par des « scanners corporels » qui permettent de voir à travers les vêtements. Des détecteurs de traces d’explosifs seront aussi employés.

Contrôle au faciès

En réalité, c’est la délicate question du contrôle au faciès qui se pose. Légalement impossible à mettre en œuvre de manière systématique, elle a cependant le vent en poupe chez les conservateurs américains.

« L’immense majorité des musulmans sont des gens fantastiques, a récemment argué Peter King, représentant républicain de l’Etat de New York sur la chaîne Fox News. Mais 100% des terroristes islamistes sont musulmans, et ce sont nos ennemis aujourd’hui. Alors, même s’il ne faut pas adopter la religion comme critère de contrôle, nous ne devrions pas non plus reculer et exclure (les musulmans) des listes » des personnes surveillées, a-t-il conclu.

Poussé à la fois par son opinion publique mais aussi par le parti républicain, Washington s’est donc résolu à adopter la solution du contrôle en fonction des origines géographiques.

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 6 janvier 2010 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :