RSS

Abbé MALU-MALU : la honte !

30 Jan

Source: Le Climat Tempere

Malu-MALU

Malu-Malu

Quelqu’un posait au journal Le Climat Tempéré la question de savoir si l’Abbé Malu-Malu était toujours prêtre et s’il continuait de célébrer quotidiennement sa messe et de lire son bréviaire L’Abbé Apollinaire Malu-Malu donne l’impression d’être un prêtre sui generis’ qui se serait déconnecté de sa hiérarchie catholique.

L’on se’ rappelle encore cette brouille intervenue entre lui et Ferdinand Cardinal ETSOU, archevêque de Kinshasa, lequel, de son t e malade à Rame, le pressait de dire la vérité qu’il connaissait sur les résultats électoraux de 2006. L’on se rappelle la réplique cinglante de l’Abbé président de la CEI, qui accusa plus ou moins le cardinal de délirer sous l’effet de la maladie. Et en son temps, Mgr MONSENGWO, alors archevêque de Kisangani, avait bien invité cet abbé de prendre garde à ne pas porter préjudice à l’Eglise catholique dont il était prêtre. D’aucuns avaient mis la sortie de Mgr MONSENGWO sur la jalousie, le suspectant de regrette de n’avoir pas pris la place de Malu-Malu. Aujourd’hui, le scandale semble éclater à la figuré et éclabousser la respectable. Eglise catholique. Il est en effet fait état de mauvaise gestion de la CEI par son président.

Le désaveu de l’Abbé Apollinaire MUHOLONGU Malu-Malu, président de la Commission Electorale Indépendante, CEI, par des membres de son bureau, cache bien des non-dits. Au-delà de l’impaiement du personnel de cette institution de la transition, le doute émis par une certaine opinion sur l’organisation et les résultats des élections de 2006, revient à la surface, Au fait, la gestion de l’Abbé MUHOLONGU MaIu-Malu n’était pas appréciée au regard de ses rapports avec la majorité au pouvoir. «Il a récolté les fonds en Occident. Et il n’a, jamais rendu compte à ses collègues membres du bureau», se plaint un agent administratif, impayé depuis 10 mois. Mais, un pro Malu-Malu affirme que les contributions des pays donateurs n’ont jamais été gérées par le président de la CEI. II existe un mécanisme de gestion mis en place par les bailleurs des fonds eux-mêmes, en collaboration avec la partie congolaise. Pour autant, comment expliquer que le conseiller financier de la CE I, Oswald WANZALUGENDO, celui qui est supposé maîtriser les arcanes financières de la CEl, dénonce l’Abbé Malu-Malu… Le dossier ne semble pas être propre.

Les plaintes ‘ de WANZALUGENDO ont été transmises à Radio Okapi: «Je suis resté aux Etats-Unis d’Amérique pendant 16 ans et je n’étais pas chômeur. Je travaillais et je gagnais bien ma vie, vérifiez les informations. Mais, c’est par amour pour mon pays que je suis revenu. Après un temps, je constate qu’on ne me paye pas et ça fait neuf mois. Je réclame mon salaire, j’ai trouvé que c’est mieux que je puisse faire ma grève de la faim et cela, chez moi. Ça n’existe pas au Congo, c’est vrai, mais ça existe ailleurs; ça existe’ en Europe, ça existe aux Etats-Unis ». WANZLUGENDO affirme qu’avant de déclencher sa grève, il avait saisi toutes les instances du pays pour rentrer dans ses droits: «Avant d’entamer sa grève de la faim, le conseiller financier de la CEI avait adressé un mémorandum au Premier ministre, avec copie aux ministres des Finances et du Budget, aux présidents du Sénat et de l’Assemblée nationale, affirme-t-il. Dans ce document, il sollicitait que le gouvernement mette à la disposition de la CEI des fonds nécessaires pour que, cette dernière paie les arriérés de salaires de ses cadres et agents. Et selon le «gréviste», la CEI ne recevrait même plus des fonds de fonctionnement. Une situation • inquiétante, souligne-t-il, même pour la suite du processus électoral en RDC».

Il est vrai que le gouvernement n’a pas facilité le fonctionnement des institutions au cours de l’année 2009. Mais, le document d’information réalisé par quatre membres du bureau de la CEI accable le président de cette institution: «Apollinaire Malu-Malu a personnalisé l’administration et les finances de l’institution, paralysant parce fait, les organes de contrôle. Le président de la CEI est aussi accusé dans ce document d’être «toujours et tous les jours en voyage». La CEI s’endette chroniquement. et la hauteur de ses créances n’est pas connue, se plaignent les quatre membres mécontents». Le non-règlement de cette affaire affectera la mise en place de la Commission Electorale Nationale Indépendante et suscitera des remous autour de la personne de l’Abbé Malu-Malu, qui bénéficie de l’appui de l’Alliance de la Majorité Présidentielle, AMP, et est très contesté par le groupe de l’opposition politique, alors que l’opinion. Le dit déjà à la tête d’une fortuné que le petit curé était loin d’imaginer pouvoir. Posséder un jour.

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 30 janvier 2010 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :