RSS

UDPS:QUAND REMY MASSAMBA EN AJOUTE A SON TOUR A LA SURENCHERE D’INITIATIVES SEPARATISTES AU SEIN DE L’UDPS

28 Fév

Source :UDPS-MEDIAS

Massamba-et-Tshisekedi

Massamba et E.Tshisekedi

MASSAMBA Rémy, nommé coordonnateur de la C.H.O.C ! La nouvelle vient de laisser pas mal de membres de l’UDPS pantelants. Certes que l’on serait tenté d’y croire, mais en même temps, on ne se fait guère d’illusions.
En effet, s’apprêtant à rentrer au Congo, à l’issue d’un séjour privé en Belgique, Rémy MASSAMBA, ancien S.G de l’UDPS et ancien 1er Vice-président du Comité organisateur du 1er Congrès (COC), vient de confirmer à Raymond LUAULA, ancien journaliste de Tempêtes de tropiques d’Alex MUTANDA, sa nomination par le Président National, en sa qualité de coordonnateur de la commission technique chargée de préparer le 1er Congrès de l’UDPS. Une nomination qui ne répondrait assurément à rien et qui, en réalité, ne serait que la mise en application de la fausse décision n° 086/UDPS/PN/09 du 25/10/2009, portant création de la commission chargée de l’étude de l’organisation et de la tenue du 1er Congrès de l’UDPS (C.H.O.C), abusivement attribuée au Président National, mais savamment boutiquée dans l’officine politique de Sylvain KAMANI, et portant une signature maladroitement imitée du P.N, que les Fondateurs avaient eu à dénoncer, à haute et intelligible voix, en son temps.

Rémy MASSAMBA se réjouit donc d’être le produit d’un faux en écriture. Or le produit d’un faux ne peut et ne doit être qu’un faux lui-même.

Même en résonnant par l’absurde, dans le cas où cette nomination de MASSAMBA à ce poste serait régulière, statutaire, à l’UDPS MEDIAS nous affirmons qu’une telle nomination tomberait malheureusement dans le champ des primes consenties à l’indiscipline, à l’impunité et à l’illégalité.

Qui a oublié le refus catégorique de MASSAMBA et MUBAKE de disponibiliser les éléments leur demandés par le P.N, pour lui permettre de convoquer la Commission préparatoire du 1er Congrès en 2007, foulant ainsi au pied l’autorité du chef du Parti ?
N’est-ce pas que MASSAMBA ne s’est jamais désolidarisé de MUBAKE dans ses contestations véhémentes des décisions du P.N en 2007 et 2008, dont celle les suspendant ?

Une fois sa suspension levée, MASSAMBA fut nommé 1er Vice-président du Comité organisateur du 1er Congrès par le P.N.

Le 1er Congrès ayant été tenu du 15 au 21 avril 2009, quel est cet autre 1er Congrès qu’il prétend organiser aujourd’hui, 1 an après ?

Faut-il en rire ou pleurer ?

Le bilan de MASSAMBA comme S.G de l’UDPS, et ce, au moment où le Parti baignait dans l’unité, étant proche du néant, sinon l’équivalent, que peut-on honnêtement attendre d’un tel échoueur ?

Qui ne voit pas que dans un tel cas, c’est MUBAKE qui serait véritablement Coordonnateur de la fameuse C.H.O.C, comme MASSAMBA lui-même l’avait aidé à devenir le véritable S.G par le passé ?

A MASSAMBA, l’UDPS MEDIAS rappelle que le 1er Congrès a bel et bien eu lieu en avril 2009 et fait partie du patrimoine de notre Parti, au même titre que la Lettre des 52 pages, la Lettre portant création de l’UDPS, le Conclave de BONDEKO, etc … et que ses conclusions demeurent impératives, exécutoires et opposables à tous les membres du Parti indistinctement.

Il est, au moins amoral et politiquement irresponsable de s’ingénier à jeter de l’opprobre sur le célèbre nom du P.N, en le présentant comme un monarque inconstant, incapable de respecter sa signature et les normes de son Parti.

Le P.N qui est un éminent juriste, et partant, légaliste et démocrate, ne mérite pas le sort que d’aucuns, comme MASSAMBA, lui réservent, en le mettant en inadéquation avec l’UDPS ainsi qu’avec les Congolais, qui ont foi en sa lutte pour moderniser le logiciel politique congolais.

Il n’y a pas, et il n’y aura pas un seul membre de l’UDPS, digne de ce nom, pour prêter oreille au chant de cygne de MASSAMBA, lors de son prochain point de presse à Kinshasa. Même s’il fait bon de rêver, on ne rêve pas les yeux ouverts et en plein jour. C’est bien d’aller vers l’idéal (positionnement personnel), mais en comprenant le réel. Et le réel au jour d’aujourd’hui est le nouveau visage de l’UDPS
après son 1er Congrès. Voilà une réalité, certes dure pour MASSAMBA, mais impossible à évacuer. Et toute manoeuvre tendant à l’ignorer est vouée à l’échec. Cette question est tout, sauf théorique. Elle est vitale pour tout le Parti. L’heure étant très grave, on doit s’interdire de sourire.

Kinshasa, le 27/02/2010
Pour l’UDPS MEDIAS
Shambuyi TSHIVUADI MUKWA LUKUSA
Chef d’Antenne Kinshasa

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 28 février 2010 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :