RSS

RDC:La paix toujours hypothètique dans l'est du pays (ANALYSE)

22 Avr

Kivu-occupe2Source: Xinhuanet

Après plusieurs jours des négociations avec des autorités de la province du Sud-Kivu, le groupe armé dénommé Maï Maï a finalement libéré vendredi dernier les huit otages du Comité international de la Croix Rouge (CICR) enlevés en début de la semaine dans le territoire de Fizi, à environ 200 kilomètres au Sud de Bukavu, chef-lieu de la province du Sud-Kivu à l’est de la République démocratique du Congo (RDC), a déclaré l’administrateur du territoire de Fizi.

Selon l’administrateur du territoire de Fizi, les affrontements entre les Maï Maï réfractaires à l’intégration et les Forces armées de la RDC (FARDC) ont continué vendredi matin peu avant la libération des otages du CICR en territoire de Fizi, dans la province du Sud-Kivu.

D’après les services de sécurité sur place, ces combats auraient fait trois morts chez des FARDC et quinze chez les assaillants, ainsi que plusieurs blessés. « Un chiffre non encore confirmé par les FARDC. », a rapporté samedi la Radio Okapi , la station de la Mission de l’ONU au Congo (MONUC).

L’administrateur du territoire de Fizi, qui s’est rendu jeudi au chef-lieu de son territoire, a affirmé à la radio onusienne que la cité de Fizi est encore vidée de ses habitants. L’autorité territoriale a déploré le pillage systématique des biens des civils auquel se sont livrés, d’après lui, des hommes en uniforme.

D’autres sources indépendantes locales ont affirmé à la Radio Okapi que des camions de biens pillés ont été interceptés sur la route vers Baraka, toujours dans le Sud-Kivu.

La psychose de la peur pour un grand nombre d »observateurs de la situation politique en RDC, l’enlèvement des membres du CICR et d’autres ONG encore, des cas de viols et autres violences observés dans l’Est de la RDC montrent à suffissance que le gouvernement congolais et la MONUC ont encore du pain sur la planche pour aboutir à la pacification totale de la partie orientale de la RDC.

Il est vrai que outre les groupes Maï Maï, il y a également d’autres groupes armés comme les Front de libération du Rwanda ( FDLR) qui continuent de semer la terreur et la mort dans cette partie de la RDC.

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 22 avril 2010 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :