RSS

RDC: Décision unilatéralement d'ériger le district de l'Ituri en province

04 Mai

Source: Le Potentiel

Congo-Carte-geo1Excès de zèle ou signe avant-coureur d’un autre complot contre la République démocratique du Congo ? Pourquoi des légalistes se permettent-ils de faire des déclarations incendiaires alors qu’une initiative visant à éviter toute violation de la Constitution est en cours au Parlement ? Décider unilatéralement d’ériger le district de l’Ituri en province n’est rien d’autre qu’une provocation, un acte de rébellion visant à déstabiliser la RDC quand on sait que l’Ituri dispose de minerais qui ont incité la convoitise d’un Etat voisin à envahir la RDC. Tout se passe comme si l’on veut rééditer l’exploit dans le cadre de ce complot machiavélique de balkaniser la RDC.

La déclaration fracassante et unilatérale des députés de l’Ituri « décrétant » ce district en province n’est rien d’autre qu’un acte de rébellion. « Le 15 mai, le district de l’Ituri deviendra la province de l’Ituri ». Les députés de la Province Orientale originaires de l’Ituri l’ont déclaré hier lundi matin devant la presse de Kisangani, rapporte Radio Okapi.

Ces parlementaires se basent sur la Constitution du 18 février 2006. Son article 2 stipule « La République démocratique du Congo est composée de la ville de Kinshasa et de 25 provinces dotées de la personnalité juridique. Ces provinces sont : Bas-Uele, Equateur, Haut-Lomami, Haut-Katanga, Haut-Uele, Ituri, Kasaï, Kasaï Oriental, Kongo central, Kwango, Kwilu, Lomami, Lualaba, Kasaï central, Mai-Ndombe, Maniema, Mongala, Nord-Kivu , Nord-Ubangi, Sankuru, Sud-Kivu, Sud-Ubangi, Tanganyika, Tshopo, Tshuapa.

Kinshasa est la capitale du pays et le siège des institutions nationales. Elle a le statut de province. La capitale ne peut être transférée dans un autre lieu du pays que par voie de référendum. La répartition des compétences entre l’Etat et les provinces s’effectue conformément aux dispositions du Titre III de la présente Constitution. Les limites des provinces de la ville de Kinshasa sont fixées par une loi organique ».

D’autre part, l’article 226 de la Constitution est libellée de la manière suivante : « Les dispositions de l’alinéa premier de l’article 2 de la présente Constitution entreront en vigueur endéans trente six mois qui suivront l’installation effective des institutions politiques prévues par la présente Constitution. En attendant, la République démocratique du Congo est composée de la ville de Kinshasa et de dix provinces suivantes dotées de la personnalité juridique : Bandundu, Bas-Congo, Equateur, Kasaï Occidental, Kasaï Oriental, Katanga, Maniema, Nord-Kivu, Province Orientale, Sud-Kivu ».

Selon les députés de l’Ituri, c’est le vendredi 14 mai 2010, la date butoir de mise en place des provinces, à en croire Floribert Katanabo, porte-parole de l’Ituri.

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 4 mai 2010 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :