RSS

Burundi: les élections se sont déroulées dans "le calme et la sérénité"

27 Mai

Source: AFP

BurundiLes élections communales lundi au Burundi se sont « déroulées dans le calme et la sérénité », a assuré mercredi Jean-Marie Kavumbagu, le président de la Coalition de la société civile pour le monitoring des élections (Cosome).

« La Cosome et le Réseau européen pour l’Afrique centrale (Eurac) prennent acte du bon déroulement des élections des conseillers communaux (…) et trouvent qu’elles se sont déroulées dans le calme et la sérénité sur toute l’étendue du territoire malgré quelques problèmes intervenus par endroits », a déclaré à la presse M. Kavumbagu, en présentant officiellement leur rapport préliminaire.

Il s’agit notamment de « bureaux de vote qui ont ouvert tardivement, de bulletins de vote de certains partis politiques qui manquaient dans certains bureaux de vote, d’administratifs et de responsables de partis qui continuaient à influencer les gens sur les files d’attente, des isoloirs qui ne garantissaient pas le secret du vote », selon la Cosome.

« Mais je dois dire que dans l’ensemble le déroulement du vote s’est bien passé et ces irrégularités n’étaient pas de nature à fausser le résultat du scrutin », a insisté M. Kavumbagu.

La Cosome, un organisme indépendant de la société civile burundaise, a souvent suscité la méfiance du pouvoir qui le considère comme proche de l’opposition. Elle avait déployé le jour du scrutin quelque 5.000 observateurs dans 2.000 bureaux de vote sur les 6.915 en fonction.

Huit partis d’opposition dont les ex-rebelles des FNL, le Frodebu, le MSD et l’UPD ont signé mardi soir une déclaration commune dénonçant les « fraudes massives orchestrés par le parti au pouvoir » lors du scrutin de lundi.

Ils en ont réclamé l’annulation et demandé à la Ceni de nouvelles élections communales couplées avec la présidentielle prévue le 28 juin.

L’opposition accuse notamment le parti au pouvoir d’avoir organisé une coupure générale de courant et d’en avoir profité pour intervertir les urnes avec d’autres bourrées de ses bulletins, évoquant un nombre de 4 millions de votants lundi contre 3,5 millions d’inscrits sur les listes électorales.

« Ces partis ont le droit de contester les résultats. De notre côté, nous attendons de voir les résultats globaux de la Commission électorale pour les confronter aux chiffres de participation relevés par nos observateurs », a expliqué M. Kavimbagu.

« Nos observateurs nous ont rapporté des cas de responsables de bureaux de vote qui sont rentrés avec des urnes, nous avons également constaté une coupure d’électricité dans certains bureaux de vote, mais il y avait des mandataires politiques et des observateurs avec des lampes torches », a-t-il ajouté.

Selon des résultats officiels partiels, le parti au pouvoir CNDD-FDD du président Pierre Nkurunziza arrivait très largement en tête des élections communales organisées lundi, première étape jusqu’à présent pacifique d’un marathon électoral crucial pour la stabilité à peine retrouvée de ce petit pays d’Afrique centrale.

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 27 mai 2010 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :