RSS

Elections : Rendez-vous le 27 novembre 2011 !

10 Août


Par Marcel Ngoyi(La Prospérité)

Une décision, un communiqué ainsi qu’un calendrier sont sortis, depuis hier, dans la soirée, des secrets de la Commission Electorale Indépendante. Malumalu Apollinaire invite les congolais à un nouveau rendez-vous dont le tournant décisif, pour la présidentielle et les élections législatives nationales, démarre le 27 novembre 2011. Alors qu’il fixe au 26 février 2012, le second tour de la présidentielle et des élections législatives provinciales. Les autres annonces, si nombreuses soient-elles, avancent plutôt les dates de prestation de serment au 10 janvier 2012, au cas où le Président de la République est élu au 1er tour et, au 4 avril 2012, s’il est élu au second tour. Les Sénateurs seront élus, le 13 juin 2012. Tandis que les Gouverneurs et Vice-Gouverneurs seront, eux, élus le 12 juillet 2012. Les élections locales, c’est-à-dire, des Conseillers Municipaux, des Secteurs et Chefferies ; des Chefs des Secteurs, des Bourgmestres et Conseillers Urbains ; des Maires et de leurs Adjoints, s’étalent sur la période allant du 31 janvier au 8 août 2013. Dans sa décision, Muholongu Malumalu s’appuie sur l’arrêt de la Cour Suprême de Justice n°R.CONT. 055/TSR du 27 août 2007, la loi n°10/013 du 28 juillet 2010 portant organisation et fonctionnement de la CENI, pour tirer la substance légale de ses actes. Il parle également de la nécessité et de l’urgence de poursuivre l’opération de la révision du fichier électoral et d’organiser les élections générales et locales en RD. Congo. Il fonde sa foi, enfin, sur les délibérations de l’Assemblée Plénière de la CEI, à l’issue de sa réunion du 6 août 2010, la Gombe. Elections, qui y croit et qui doute ? Le calendrier, à lui tout seul, étonne et surprend. Des dates, au-delà du 6 septembre 2011 ? Cela mérite des explications. Quoi qu’il en soit, le train a déjà quitté la gare. L’hallali a sonné ce lundi 9 août, dans la soirée. La surprise mêlée aux inquiétudes, s’est emparée des esprits, à l’annonce du nouveau calendrier électoral. Même si dans la ville haute, l’expectative était encore lisible, il faut avouer que d’aucuns tournent déjà leurs langues mille fois, avant de réagir. Ces élections seront-elles un mythe ou une réalité ? Deux bornes sont opposées. Ce sera pile ou face ? Ces élections, très attendues en vue d’organiser la fin de l’actuelle législature, vont-elles finalement se tenir dans les délais constitutionnels ? La question vaut la peine d’être posée. D’autant que d’elles, dépend l’avenir de la nation. Elle vaut d’ailleurs une réflexion froide sur tous les contours, avant d’espérer, d’applaudir, de rire ou de pleurer, un jour. Tout compte fait, Muholongu Malumalu Apollinaire est là. Il est de nouveau sur la toile, avec un nouveau calendrier électoral, un communiqué et une décision dont La Prospérité laisse à ses nombreux et fidèles lecteurs, l’entièreté de l’appréciation. L’histoire est en marche. Des élections, à tous les niveaux, sont prévues, même au-delà du 6 septembre 2011 ! Quelle peut en être la profonde motivation ? Qu’est-ce qui fait défaut ? Le temps, les moyens ou les hommes ? Malumalu ne ferait-il pas mieux que de s’expliquer ? Il y a extrême urgence!
Il suffit de cliquer, ci-après, pour en avoir le coeur net.

Calendrier du processus éléctoral
Communiqué de presse
Décision sur les élections

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 10 août 2010 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :