RSS

Le vieil opposant Etienne Tshisekedi veut être candidat à la présidentielle de 2011 en RDC

20 Août

Source: RFI

L’Etienne Tshisekedi, 77 ans, est sorti de son silence et a annoncé mercredi 18 août 2010 qu’il sera candidat à l’élection présidentielle prévue pour se tenir fin 2011. Remis de ses problèmes de santé, l’opposant historique congolais compte rentrer de Bruxelles à Kinshasa, avant la fin de cette année, pour obtenir l’investiture de son parti, l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS).

Opposant historique congolais a donné une conférence de presse à Bruxelles où il réside depuis près de deux ans. Lors d’un entretien à RFI, Etienne Tshisekedi a commencé par souligner qu’il va se présenter car son parti, « s’est d’abord battu le plus longtemps, non pour se remplir les poches, mais pour pouvoir effectivement faire le bonheur du peuple congolais. Et, à chaque fois, il y a eu des sabotages de la part de ceux qui étaient chargés d’organiser ces élections. Et tant que je suis encore vivant, je dis qu’ils peuvent saboter comme ils veulent. Mais chaque fois que j’ai une possibilité, je recommence ».

Etienne Tshisekedi qui a été un opposant au régime du maréchal Mobutu, dans les années quatre-vingt, aura 78 ans lors de la prochaine élection, en 2011. Mais il n’a pas envie de passer la main : « Je ne vois aucun problème sur ce plan. Je crois que le Congo n’est pas le seul Etat dirigé par des chefs d’Etat de plus de 80 ans ».

Il a également déclaré avoir la santé pour faire campagne et éventuellement diriger le pays : « C’est à cause de mon état de santé actuel que je me sens capable de faire cela. Et puis tout dépend de la manière dont on gouverne. On ne va pas gouverner comme un dictateur, s’occuper de tout. C’est un problème de s’organiser ».

« Kabila est encore pire que Mobutu »

Il s’est également déclaré très critique vis-à-vis de la situation actuelle de la RDC et de ses dirigeants : « La situation a changé dans le mal. C’est grâce à la lutte de l’UDPS que Kabila est arrivé et Kabila est encore pire que Mobutu. Et c’est pour cela que je dis que la lutte sera dure. Nous sommes dans une situation de non-Etat. On navigue à vue sans savoir où l’on va ».

Etienne Tshisekedi considère qu’en l’état actuel, les prochaines élections ne pourront être ni libres ni équitables : « C’est une véritable dictature. On ne laisse jamais les autres partis s’organiser. C’est un problème d’une lutte longue et dure. Nous avons absolument besoin de pressions de la communauté internationale ».

Le prochain congrès de l’UDPS devra se tenir à Kinshasa en décembre prochain, après le retour de son leader. Ce parti avait boycotté les élections de 2006-2007, des scrutins qui avaient été qualifiés de « mascarade » par Etienne Tshisekedi.

Advertisements
 
Poster un commentaire

Publié par le 20 août 2010 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :