RSS

Elections 2011: Enfin, Etienne Tshisekedi arrive !

05 Nov

Source:La Prospérité

-Il aura vécu longtemps, à l’étranger. Son absence, de plusieurs années au pays, aura également cristallisé l’attention des congolais autour d’une série de crises internes au sein de l’Udps, la fille aînée de l’Opposition congolaise. Le Sphinx de Limete, un homme à ne pas cuire, un téméraire et audacieux, revient bientôt, à Kinshasa. Rémy Massamba aurait avancé la date du 1er décembre prochain, pour annoncer la matérialisation de ce retour, voulu fracassant, de l’homme de Kabeya Kamwanga. Santé requinquée et discours actualisé à la lumière des enjeux, les combattants auront certainement droit de rencontrer et, à la limite, de saluer un Tshisekedi dont les pieds sont redevenus solides, après des moments d’inquiétudes dues à son admission aux soins intensifs en Afrique du Sud et, en Belgique. A l’horizon, Tshisekedi est annoncé à la présidentielle 2011. Il vient ainsi replâtrer les morceaux des « Udps » en vue d’affronter les imminentes échéances électorales. A la clé, le Premier Congrès de son parti qui, du 10 au 14 décembre, serait appelé à mobiliser du monde sur la problématique du changement, de la conception d’un nouvel homme et d’un nouveau discours face à la mal gouvernance sans nul doute décriée des gouvernants. Combattants, cadres et sympathisants sont appelés à remplir des formalités jusqu’au 30 novembre, au numéro 546 de l’avenue Zinnias, à Limete, pour ne pas rater l’occasion de participer aux assises. L’Udps veut, décidément, s’emparer du pouvoir d’Etat. Alors qu’il s’apprêtait à prendre son avion à l’aéroport international de N’djili, Rémy Massamba, le Coordonnateur du CHOC, a transité, le vendredi 29 octobre dernier, par la résidence de Tshisekedi wa Mulumba, Président National de l’Udps, à la hauteur de Limite, pour laisser les dernières directives, à la faveur d’un point de presse. Tshimanga, son Adjoint, était là. Bien d’autres cadres aussi. Il voulait fixer l’opinion sur quelques préoccupations concernant, finalement, le début des travaux du Premier Congrès. Tel, un Jean-Baptiste, Rémy Massamba avait, apparemment, fini de baliser le chemin, pour Etienne Tshisekedi. Depuis le week-end dernier, Rémy Massamba est à Bruxelles, pour rendre compte au sphinx de Limete, en lui remettant le rapport compilé du travail qu’il lui avait confié, il y a de cela plus de trois mois. Espoir Sauf changement de dernière minute, Etienne Tshisekedi arrive à Kinshasa, le 1er décembre prochain. Il va lancer les travaux du Congrès de l’Udps, du 10 au 14 décembre 2010. Ainsi, le glas sonnera-t-il pour les élucubrations et les multiples et complexes contradictions qui ont, depuis tout le temps de son absence, caractérisé le comportement de ses principaux lieutenants restés au pays. Cette précision, vient de Rémy Massamba, le Coordonnateur principal de la Commission chargée de l’étude de l’organisation et de la tenue ce Premier Congrès de l’Udps (CHOC). A l’en croire, le retour de Tshisekedi wa Mulumba est justifié par le fait qu’il présidera, lui-même, l’ouverture de ce premier congrès dont les conclusions auront une incidence décisive sur les joutes électorales de 2011. « Tshisekedi va procéder lui-même ici à Kinshasa, à l’ouverture et à la direction des travaux du premier congrès du parti prévu du 10 au 14 décembre prochain », a-t-il martelé, avant de s’en aller. Congrès de tous les enjeux La tenue du premier congrès de l’UDPS reste un sujet d’actualité qui préoccupe les militants et cadres de l’UDPS qui ne jurent que par sa tenue pour donner du punch à ce vieux parti politique. Rémy Massamba n’est pas allé par le dos de la cuillère pour le souligner : « Ce congrès revêt un caractère historique pour ce parti politique longtemps resté dans l’Opposition ». Cependant, la réussite de la tenue de ce congrès suppose des moyens financiers. Le coordonnateur du CHOC appelle donc tous les membres des organes centraux à la contribution, notamment le Collège des Fondateurs, la Présidence nationale, le comité national sortant ainsi que le secrétariat national. Pour le président de la commission d’organisation de ce congrès, les cadres de l’UDPS doivent remplir toutes les formalités administratives y référents avant le 30 novembre. Le coût estimatif de ce congrès est de 280 mille dollars US. Après calcul, 60 % de ce montant est déjà disponible grâce aux fédérations de l’UDPS basées à l’extérieur. UDPS en ordre de bataille… L’Udps entend changer de tactique après un bon long moment d’immobilisme pour conquérir le pouvoir : Un nouveau projet de société, la modification des statuts et du règlement intérieur de l’UDPS, tels sont les urgences auxquelles s’attèleront les cadres de l’UDPS sous la férule de Tshisekedi, durant le congrès. Ce même congrès, a-t-on appris des sources proches de l’UDPS, consacrera la candidature d’Etienne Tshisekedi à la présidence de la République, au scrutin de 2011 et définira les actions futures du parti pour conquérir le pouvoir d’Etat.

La Pros.

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 5 novembre 2010 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :