RSS

Meurtre de Chebeya: le chef de la police pas poursuivi, "déni de justice"

05 Nov

Source: Romandie.com 

-L’ONG congolaise la Voix des sans voix (VSV) a dénoncé jeudi un « déni de justice » après le renvoi du dossier du meurtre à Kinshasa du défenseur des droits de l’homme Floribert Chebeya devant une cour militaire qui ne peut juger le chef de la police, « suspect numéro un » selon la VSV.

« Le transfert du dossier devant le cour militaire signifie que seuls les autres suspects (…) comparaîtront devant cette juridiction alors que des plaintes et autres éléments ont été mis à charge » du chef de la police, le général John Numbi, « suspect numéro un », écrit la VSV dans un communiqué.

Le général Numbi « n’est pas justiciable devant la cour militaire », qui juge uniquement des officiers de grade égal ou inférieur à celui de colonel, contrairement à la haute cour militaire, regrette l’ONG en dénonçant un « déni de justice ».

Selon l’ONG, cinq policiers, arrêtés peu après le meurtre, devraient prochainement comparaître devant la cour militaire de la Gombe, le quartier chic de Kinshasa: le colonel Daniel Mukalay, chef des services spéciaux, deux majors et deux autres policiers.

Le général Numbi a été suspendu dans le cadre de l’enquête. La VSV a réclamé une nouvelle fois son arrestation.

L’ONG fait également état d' »informations » sur « la mobilisation tous azimuts de personnalités politiques et financières de haut rang en faveur » du chef de la police, et qui « auraient promis de tout mettre en oeuvre » pour qu’il « ne puisse être poursuivi dans cette affaire gravissime ».

Militant respecté et connu, président-fondateur de la Voix des sans voix, Floribert Chebeya, 47 ans, a été retrouvé mort le 2 juin dans sa voiture, les mains liées dans le dos, sur une route en périphérie de Kinshasa, le lendemain d’un rendez-vous, qui n’a pas eu lieu, avec le général Numbi.

Son chauffeur, qui l’avait accompagné au rendez-vous, est toujours porté disparu et son corps n’a jamais été retrouvé. Pour la Voix des sans voix, les deux hommes ont été « assassinés ».

Selon le rapport d’autopsie, M. Chebeya a succombé à un arrêt cardiaque après avoir été victime de mauvais traitements.

La Voix des sans voix « s’insurge contre un plan visiblement préétabli, visant à organiser une parodie de justice qui, au lieu de faire éclater la vérité à travers une justice juste et équitable sur le double assassinat entre les mains de l’Etat, voudrait blanchir des suspects à l’autel des intérêts politiques et partisans et consacrer ainsi l’impunité en RDCongo ».

La mort du président de la VSV avait suscité de vives réactions d’indignation en RDC et à l’étranger.

Mi-septembre, la veuve et les cinq enfants de M. Chebeya ont quitté Kinshasa pour s’installer au Canada.

(©AFP)

 © Copyright Romandie.com

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 5 novembre 2010 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :