RSS

Le retour d’Etienne Tshisekedi à Kinshasa

06 Déc

Par Dr François Tshipamba Mpuila

Bureau d’Etudes, Expertise et Stratégies

BEES N° 55

Le retour d’Etienne Tshisekedi à Kinshasa

Message d’au revoir, de soutien, d’encouragement et d’espoir

au Président National et notre Leader

M. Etienne Tshisekedi

Réf. : UDPS/PN/BEES/E/55/05/12/2010

Monsieur le Président et Notre Très Cher Leader,

Dieu d’amour qui connaît les pensées même les plus cachées de nos esprits ainsi que les souhaits et les désirs même ceux qui sont enfouis au plus profond de nos cœurs a daigné écouter les prières et les supplications de l’ensemble du Peuple Congolais de tous les Hommes de bonne volonté. Il vous a remis la santé.

Nous nous prosternons humblement devant sa Majesté et sa Sainteté pour  lui exprimer notre gratitude et le louer.

Nos remerciements s’adressent aussi à nos Aïeux et à tous les Martyrs de l’Indépendance et de la Démocratie. Ils ont intercédé pour vous auprès du Très-Haut afin que vous poursuiviez jusqu’au bout leur Combat jusque là inachevée.

Nos remerciements s’adressent enfin à nos Partenaires en général et particulièrement sud-africains et belges qui vous ont bien accueilli avec bienveillance pendant tout le temps nécessaire à votre guérison.

Vous rentrez maintenant au Pays pour vous engager dans le dernier virage du Combat pour l’instauration d’un Etat de droit démocratique dont vous assurez le Leadership national.

Et vous avez tous les atouts dans vos mains pour franchir la dernière ligne de la victoire avec le concours de la majorité du Peuple Congolais, des autres Forces congolaises de progrès et de notre Parti ainsi qu’avec le soutien de nos Partenaires progressistes.

Monsieur le Président,

Vous trouverez un pays sans défense, occupé, pillé et au bord de l’éclatement.

Nos Compatriotes de l’Est sont soumis à des horreurs, atrocités, violences sexuelles et cruautés indescriptibles et ils sont même menacés d’être expulsés de la Terre de leurs Ancêtres; ceux du Bas-Congo n’ont pas encore clôturé le deuil suite aux massacres à large échelle des adeptes de Dibundi Dia Congo ; ceux d’Ituri sont affligés et inconsolables jusqu’à ce jour par des conflits armés fratricides interminables ; ceux de la Ville de Kisangani compte toujours plusieurs orphelins et veuves suite notamment aux affrontements armés des armées rwandaises et ougandaises ; ceux du Katanga, comme tout l’Est du Congo, victime de ses richesses dont la population ne profite pas, sont soumis aux enlèvements, aux exécutions sommaires, bref à un holocauste oublié ; ceux du Grand Kasaï sont toujours sous le choc des affrontements interethniques fratricides provoqués et entretenus dans le Sankuru par quelques caciques du régime de Kinshasa et qui sont en déphasage avec leur temps, du déraillement spectaculaire du train à Kakenge et des éboulements massifs et quotidiens des terres à Mbujimayi et qui enfuissent à la fois les maisons et leurs habitants ; ceux de Bandundu vivent dans une insécurité et une terreur généralisées causées par le nombre incalculable des crimes que les gouvernants congolais appellent pudiquement les « bavures policières » ; ceux de la Ville cosmopolite de Kinshasa vivent quotidiennement le reflet de la tragédie congolaise dans toute ses dimensions notamment l’absence de services publics, les détournements des deniers publics, les affrontements sanglants de mars de 2006, les tracasseries policières, la corruption structurelle, les crimes crapuleux et des tueries  à ciel ouvert comme l’assassinat de Floribert Chebeya et d’Armand Tungulu…

Cette liste de crimes est à titre indicatif et non  exhaustive.

Monsieur le Président,

Rentrez dans notre Pays où l’ensemble de notre Peuple vous attend avec impatience, Vous qui êtes son Espoir.

Alors que vous étiez incompris depuis le début du processus démocratique dans notre Pays jusqu’en 2006, l’aggravation de cette tragédie vous donne aujourd’hui raison et c’est une réalité établie par tous aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur de notre Pays.

Pour éradiquer cette tragédie, sortir notre Pays du gouffre et l’insérer dans le concert des grandes nations libres, démocratiques, modernes et prospères, vous avez lancé un appel d’unité à l’UDPS et ensuite de rassemblement de toutes les forces de progrès autour de Vous et de l’UDPS.

Le Peuple Congolais s’est mobilisé pour vous accueillir à Kinshasa, à l’Aéroport de N’djili ce mercredi 8 Décembre 2010 à 13h.

Au revoir et bonne chance, Monsieur le Président.

Fait à Bruxelles, le 6 Décembre 2010.

Pour le Bureau d’Etudes, Expertise et Stratégies

Dr François Tshipamba Mpuila

Coordonnateur

Contact : GSM 0032-485-270-866 ; E-mail : tshipambampuila@yahoo.fr

Advertisements
 
2 Commentaires

Publié par le 6 décembre 2010 dans Uncategorized

 

2 réponses à “Le retour d’Etienne Tshisekedi à Kinshasa

  1. Kapiaditunga

    8 décembre 2010 at 11:47

    Un très beau message d’aurevoir qui donne un aperçu global de la situation que vit tout notre pays.
    Cela fait très mal au coeur mais nous savons que Dieu combattra avec notre leader et nous vaincrons.
    Ce qu’il faudrait travailler, c’est la peur du peuple. Le peuple congolais est tellement apeuré qu’on le traiterait de lâche et qu’on lui imposerait tout sans une réaction de sa part. La lutte et le combat du président Tshisekedi, devrait être soutenue par la résistence du peuple contre ses bourreaux. Si le peuple reste amorphe, alors, faut pas rêver. Dieu ne descendra pas pour nous libérer. « Aide-toi et le Ciel t’aidera » dixit les sages.

     
  2. julien

    11 décembre 2010 at 6:55

    c’est un bon discours pour un leader longtemps absent au pays.on ne peut que lui souhaité premièrement une bonne convalescence et bon repos sur la scène politique vue son âge.s’il aime bien son pays ,il n a qu’à suivre l exemple de son compagnon de lutte atoine GIZENGA qui a fait signe d’un patriotisme élevé en cèdent le tablier à son jeune frère MUZITO.l UDPS étant un grand parti politique congolais, avec des grands leaders,doit songer déjà à la succession de cette bibliothèque avant les échéances de2011.dans le cas contraire le parti est voué à l’échec puis la disparition « toute change toute évolue… »

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :