RSS

Double attaque de Kinshasa : des militaires suspectés

07 Mar

ParRFI

-Les arrestations se sont poursuivies toute le semaine en République démocratique du Congo après l’attaque de la résidence du président Kabila et de la base logistique du camp Kokolo le 27 février 2011. Au lendemain de ces événements, le porte-parole du gouvernement, Lambert Mende, a parlé de plus de 50 personnes arrêtées. Les responsables des attaques seraient issus des rangs de l’armé. A ce jour, les familles des personnes détenues n’ont aucune information sur leurs proches. C’est le cas pour la famille d’Okito Aseka.

Les éléments de la police militaire ont débarqué à son domicile dans la matinée du 2 mars. Ils l’ont arrêté et acheminé vers une destination inconnue. Okito Aseka Nkoy François-Joseph demeure introuvable selon sa famille. C’est un ex des FAZ (Forces armées zaïroises), passé par les Maï-Maï avec le grade de général avant de rejoindre l’armée gouvernementale depuis 2004, à la faveur des accords de Sun City.

Le général Okito est pour le moment sans affectation. Depuis l’agression du 27 février contre le quartier résidentiel du président Kabila et la base logistique du camp Kokolo, les arrestations se multiplient dans la capitale.

Les suspects seraient pour la plupart des militaires. Selon nos sources, les responsables des attaques comptaient sur certaines complicités au sein de la garde républicaine, ce que la commission d’enquête mise en place devrait clarifier pour éclairer l’opinion sur cette ténébreuse affaire.

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 7 mars 2011 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :