RSS

Musique:Sabotage du concert de Werrason-Papa Wemba-le coup de colère de Tshala Muana

07 Mar

Par Kale Ntondo/Visa

– Tshala Muana, crachant sa colère et son indignation, a crié : « Ce ne sont pas des Congolais mais, des bandits! Leurs comportement et actes ignominieux relèvent du vandalisme pur ». Déjà victime de la barbare, elle a promis des représailles au pays contre ceux qui tenteraient encore de porter la main sur elle.

La chanteuse Tshala Muana ne décolère pas après le sabotage à Paris, il y a quelques jours, du concert que devaient livrer Werrason et Papa Wemba à la salle Elysée Mont­martre.

Intervenant dimanche sur le plateau de l’émission Sons Dorés « sur Mi­rador TV, à côté de Reddy Amisi, Mamou Nationale » a fustigé avec véhémence le comportement de ces extrémistes congolais établis en Europe qui se font appeler « Bana Congo ». Ces derniers, on le sait, poussant l’intolérance à son comble, commettent des voies de fait graves, au péril de l’intégrité physique des victimes, sur leurs compatriotes musiciens qui vont se produire en Europe et qu’ils empêchent de ce faire.
Tshala Muana, crachant sa colère et son indignation, a crié : « Ce ne sont pas des Congolais mais, des bandits ! Leur comportement et leurs actes ignominieux relèvent du vandalisme pur, aux yeux de la chanteuse ».

Pour la « Mamou nationale ». Si ces Bana Congo « sont réellement des opposants, ils doivent venir au pays faire leur opposition à l’image d’Etienne Tshisekedi et d’autres citoyens congolais.

La patronne du groupe « Dynastie Mutuashi » a vivement condamné les menaces et voies de fait sur Werrason et Papa Wemba, violences qui ont touché une danseuse de Wenge MMM blessée à la tête. Tshala Muana a appelé les autorités du pays à prendre à bras le corps ce problème, à en discuter avec leurs collègues européens pour trouver une solution heureuse.

L’auteur de « Malu » fait observer que sous tous les cieux, il y a toujours des artistes, des musiciens qui soutiennent des gouvernements, des politiciens. Pourquoi cela devrait-il pris pour un délit en Rd Congo de la, part de ces « Bana Congo » ?

Déjà victime, en son temps, de la barbare des tristement célèbres « Bana Congo », la « Mamou Nationale » a promis des représailles au pays contre ceux qui tenteraient encore de porter la main sur elle.

La piste Reddy Amisi

Estimant avec Tshala Muana que l’impunité ne devrait pas être observée au profit de ces seigneurs de l’intolérance et de la violence contre les musiciens congolais, le chanteur Reddy a préconisé que soient mises à contribution les autorités des municipalités européennes où les concerts menaces ont lieu.

Des interpellations devraient être opérées et les trouble-fête, déférés devant la justice face aux musiciens concernée.

Une chose est vraie, le Gouvernement qui a la charge de la sécurité de ses citoyens au pays et à l’étranger par le biais des autorités des Etats où se retrouvent ses ressortissants est interpellé.

Kale Ntondo/Visa

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 7 mars 2011 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :