RSS

La Ceni invite l‘Assemblée nationale à doter le pays de la loi électorale

17 Avr


Par Digital Congo

-Daniel Ngoy Mulunda a en outre rassuré tout le monde de la tenue des élections dans le délai prévu et a à cet effet, demandé à toute la classe politique de bien se présenter aux élections. La commission électorale nationale indépendante (Ceni) a interpellé l’assemblé nationale pour qu’elle dote urgemment le pays de la loi électorale en ce que tout retard accumulé par la chambre basse du Parlement retarde et renvoie le processus électoral, à l’issue de la clôture mardi du col­loque organisé par elle, en colla­boration avec la Monusco sur la dynamique des élections apai­sées en RDC.

Le président de la Ceni, le pasteur Daniel Ngoy Mulunda, a saisi cette occasion pour an­noncer que le calendrier, qui a déjà reçu les conclusions des partis et regroupements politi­ques, sera publié très bientôt.

Il a rassuré tout le monde que les élections prévues en 2011 auront bel et bien lieu cette année. Il a demandé à toute la classe politique de bien se pré­senter  à cet effet, car, il n’y aura  plus en RDC le partage  du pouvoir en dehors des urnes ».

Cependant, il a évoqué dans son discours les enjeux et les défis de ce colloque de deux jours qui a regroupé les parlementaires, les responsables des partis politiques, de la société civile, des organisations des droits de l’Homme, des confessions reli­gieuses ainsi que des officiers de la Police nationale.

Le pasteur Ngoy Mulunda a souligné que cet atelier s’est tenu en un moment particulière­ment important où son institution a voulu donner un nouveau souffle et  imprimer  une  nouvelle dynamique aux   relations qu’elle entretient avec les principaux acteurs en RDC afin que ces derniers puis­sent dialoguer et communiquer innocemment pour participer au mieux au processus et atteindre les résultats attendus par le peu­ple congolais.

Le président de la Ceni, qui s’est réjoui des échanges fruc­tueux et du dialogue amorcé en­tre acteurs politiques, espère que cette attitude devra continuer avant et après les élections.

Il a invité ces derniers à respecter l’ordre et l’autorité établis et demandé également aux autorités de respecter les droits des partis politiques en leur faci­litant le libre mouvement dans leurs circonscriptions respectives.

S’agissant de la sécurisation des élections, les participants ont recommandé à la CENI l’organisation des séminai­res de formation pour mettre à niveau les policiers commis aux opérations électorales.

La Ceni a promis de veiller à la sécurisation des électeurs et des candidats pour leur éviter des tracasseries lors des opérations électorales, a dit Ngoy Mulunda, tout en précisant que les élé­ments incontrôlés de ma Police nationale congolaise ainsi que les milices et les militants des par­tis politiques qui créent des tracasseries de tous ordres seront mis à la disposition des instances judiciaires.

Evoquant des contraintes et des conditions qui concourent à l’amélioration de la qualité des opérations pour réaliser les élections dans un climat apaisé, il a souligné que les efforts sont faits au niveau de la Ceni et du gou­vernement pour résoudre les pro­blèmes de distances et de répar­tition des centres d’inscriptions, renouveler les kits d’enrôlement défectueux, réduire le temps de transmission et de traitement des données , augmenter la mobilité des agents électoraux et des su­perviseurs ainsi que pour renfor­cer la capacité logistique de la Ceni.

De son côté, le représen­tant spécial des Nations unies en RDC et chef de la Monusco, Roger Meece, a affirmé que la communauté onusienne s’est engagée à accompagner et à soutenir la République démocra­tique du Congo (RDC) jusqu’au bout dans le processus électoral en cours, en prenant en compte les défis et les expériences ac­cumulées lors des élections de 2006.

Plusieurs thèmes ont été développés au cours de ce collo­que ; Il s’agit de la sécurisation des élections, de la responsabi­lité et du devoir des acteurs poli­tiques, du respect des textes législatifs, du rôle et de l’engage­ment des femmes, de la société civile et des médias et du cadre légal de la Ceni.

Elena Dubrovina en visite en RDC

La vice-présidente de la Commission électorale russe, Elena Dubrovina, est arrivée mardi à Kinshasa dans le cadre d’une visite de travail en marge du pro­cessus électoral en RDC.

Cette visite qui s’inscrit dans le cadre des élections qui se profilent au pays est l’abou­tissement de la rencontre que le ministre congolais des Affaires étrangères, Alexis Thambwe Mwamba, a eu avec son homolo­gue russe lors de son séjour en Russie. Elena Dubrovina aura des entretiens avec les autorités con­golaises et la Ceni.

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 17 avril 2011 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :