RSS

La diaspora congolaise rejettent Joseph Kabila et le pasteur Ngoy Mulunda

12 Mai

Par Bakolokongo

 

Daniel Mulunda Ngoy

Daniel Mulunda Ngoy

Joseph Kabila

Joseph Kabila

-La diaspora congolaise vient de rejeter catégoriquement l’organisation des elections avec Joseph Kabila ainsi que le calendrier électoral rendu public par la CENI du pasteur Daniel Ngoy Mulunda.

En effet, la diaspora confirme et déclare avec conviction et preuve que Joseph Kabila est un imposteur de réputation internationale à la solde de la mafia internationale pour exécuter le plan diabolique de balkanisation de la RD Congo. Après son coup d’état constitutionnel qui définit les présidentielles à un seul tour pour instaurer le monopartisme dictatorial avec des sous-partis, son refus de recenser la population et d’établir la carte d’identité nationale depuis dix ans de règne sanguinaire, Joseph Kabila est parvenu à nommer son garçon de course chargé d’identifier et corrompre les opposants à son régime génocidaire à la tête de l’institution chargé d’organiser et arbitrer les élections en RD Congo.

Considérant tous ces faits, la diaspora congolaise soutient et affirme que toute idée d’élections sous Joseph Kabila entrainerait des conséquences violentes incontrôlables. Joseph Kabila doit dégager avant de parler de démocratie et d’élections en RD Congo.

Quant au fameux président de la Ceni, le pasteur Daniel Ngoy Mulunda, la diaspora l’accuse de conspiration avec le pouvoir en place. Elle dénonce la partialité et l’immoralité du pasteur et reproche à ce mulubakat ses accointances confirmées avec le PPRD de Joseph Kabila et ses collabos dont il est partisan actif et a été l’un des fossoyeurs remarquables. Cette métamorphose ne fait que cacher plusieurs dangers redoutables dont la trahison et la tragédie nationale que la diaspora congolaise refuse de cautionner naïvement d’avance.

Ngoy Mulunda est incrédible, un élément dangereux à la solde du pouvoir d’imposture et d’occupation sanguinaire de Joseph Kabila et du PPRD dont il a été un excellent flic et garçon de course chargé de cibler les opposants et de les corrompre systématiquement. On l’a vu défiler en Europe avec des males d’argent pour accomplir avec conviction et fierté cette sale mission. Aujourd’hui, la surprise est dramatique, scandaleuse de voir ce pasteur spécialiste en mafia et corruption transformé en haute autorité  de l’institution chargée d’organiser et arbitrer les élections «démocratiques et indépendantes» en RD Congo, auxquelles la diaspora est d’ailleurs exclue. Les élections dont la loi électorale et les listes d’électeurs ne sont toujours pas prêtes.

La diaspora qui estime que la Rd congo est sous occupation du pouvoir d’imposture sanguinaire et d’humiliation, considère que l’organisation des élections dans ces conditions  reviendrait à légitimer et entretenir  le pouvoir d’imposture de Joseph Kabila et ses collabos locaux pour ensuite imposer au peuple congolais la domination étrangère, la tragedie nationale avec les massacres et déportations des populations locales à l’Est, les arrestations arbitraires et assassinats des opposants politiques et d’opinion, le pillage et trafic illicite des minerais et les violations systématiques de droits de l’homme tant dénoncées par la communauté internationale et les pays voisins.

Même l’opposition politique n’est pas épargnée, la diaspora estime que tout leader politique, à l’exemple d’Etienne Tshisekedi, qui accepterait la tenue des élections dans ces conditions et se lancer dans la course pour concurrencer et prétendre déguerpir Joseph Kabila par cette méthode, sera traité de traitre et de connivence avec le pouvoir d’imposture et d’occupation sanguinaire. Tous ces compatriotes subiront des sanctions appropriées.

Notons qu’après les concerts des artistes musiciens congolais et les pasteurs, la diaspora vient  de mettre en garde et d’interdire les activités politiques du PPRD en Europe. Cette mesure interdit même la présence des politiciens congolais de séjourner en Europe. Selon la diaspora congolaise, l’on ne pourra parler de démocratie et des élections qu’après le déguerpissement complet de Joseph Kabila, de Ngoy Mulunda et des politiciens en connivence avec le régime en place. Quoi qu’il en soit, avec ou sans élections, Joseph Kabila va dégager par tous les moyens, conclut la diaspora congolaise.

Lire aussi dans la même rubrique : 

RDC- Les Forces de Résistance Patriotique rejettent toute idée d’élections sous l’occupation.

RDC- Après les concerts et les pasteurs, les patriotes résistants interdisent les activités politiques du PPRD en Europe [Video]. 

Advertisements
 
2 Commentaires

Publié par le 12 mai 2011 dans Uncategorized

 

2 réponses à “La diaspora congolaise rejettent Joseph Kabila et le pasteur Ngoy Mulunda

  1. el gordo

    13 mai 2011 at 11:28

    En quelle date a-t-on organiser un referendom dans la diaspora pour affirmer que la diaspora a rejete le RAIS KABILA?????

     
  2. Luchelu Maukya

    13 mai 2011 at 6:49

    Mercie beacoup de ca qui’est visible a tous les congolais.

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :