RSS

Arrivée ce vendredi à Paris avec ses 7 enfants, la veuve de F. Bazana met en cause Joseph Kabila !

20 Mai
Par Raymond LUAULA
 

-Enfin ! La famille de Fidèle Bazana a été exfiltrée de l’enfer congolais et est arrivée ce vendredi matin à Paris par  l’aéroport Roissy Charles De Gaulle. C’est à 21h30, heure de Kinshasa, que la « veuve » de Fidèle Bazana, Marie-José Ikoko Ntomo, 49 ans, et ses sept enfants : Fideline Bazana Ntomo, Annie Mangbenga Lobota, Lina Bazana Dosi, Erick Bazana Lingando, Guylain Bazana Edadi et Getou Bazana Kiwa, ont pris à l’aéroport de Ndjili à Kinshasa un régulier d’Air France à destination de Paris.Comme lors du départ de Kinshasa de la famille Chebeya le jeudi 16 septembre 2010 pour le Canada ( Congoone, édition du 18 septembre 2010), la tension était très vive hier à Kinshasa et les défenseurs des droits de l’homme qui suivaient à la minute la situation avaient retenu leur souffle. Et pour cause, les chiens de garde du régime policier de Kinshasa voulaient empêcher le voyage de la famille Bazana redoutant que les veuves Chebeya et Bazana ne s’allient à l’étranger pour mettre au ban de la communauté internationale Joseph Kabila et ses barbouzes.

Le voyage de la famille Bazana a été rendu possible grâce à l’implication des organisations des droits de l’homme : FIDH, OMCT, OSISA, Front Line et Freedom House qui ont constitué un fonds de prise en cahrge pour tous les 8 membres de la famille en vue de leur permettre d’obtenir des visas.

Aussi, lesdites organisations ont-elles garanti les frais de voyage, de séjour et d’assurance pour au moins une année en France et adressé à Pierre Jacquemot, ambassadeur de France à Kinshasa, une lettre de soutien à l’octroi de visa.

Réagissant ce vendredi matin à la question de  Congoone sur son ressenti sur le procès Chebeya qui se déroule à Kinshasa, la veuve Bazana s’est contenté de souligner : « il n’y a rien à attendre de ce procès qui est une parodie de justice car la fameuse cour militaire reçoit les injonctions du numéro un du pays. Ma conviction est que le régime Kabila veut libérer les assassins de mon mari et de Floribert Chebeya »

Ceux qui suivent le déroulement du procès Chebeya à Kinshasa réaliseront que la veuve Bazana se base sur la décision des juges de la cour militaire qui ont demandé, à l’audience du 9 mai courant, aux parties civiles de requalifier les infractions contre les présumés assassins de Cbhebeya et de Bazana.

En fait, le président de la Cour militaire cherche à réduire les faits à un homicide involontaire pour accréditer la thèse d’une imprudence de la police qui aurait entrainé la mort de Floribert Chebeya. Pour y parvenir, la veuve Bazana est convaincue que la cour a reçu des instructions de Kabila pour banaliser l’assassinat et effacer les preuves de l’implication de Jhon Numbi et de sa bande des malfaiteurs.

Advertisements
 
1 commentaire

Publié par le 20 mai 2011 dans Uncategorized

 

Une réponse à “Arrivée ce vendredi à Paris avec ses 7 enfants, la veuve de F. Bazana met en cause Joseph Kabila !

  1. Nzambi Ako

    24 mai 2011 at 4:24

    Pauvre RDCongo.Ces 2 assassinats qui ont révoltés les consciences à travers le monde se meurent comme rien ne s’était produit? Oh pauvre Congo.

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :